Tournai-Ath-Mouscron

Le site des Dominicaines, à Froyennes, est un endroit plaisant où se promener. De nouveaux pommiers ont été plantés dans le verger, un rucher didactique a été mis en place… Le Centre régional d’initiation à l’environnement (CRIE) de Mouscron y mène des animations et de temps à autre, les visiteurs peuvent tomber sur des moutons.

La commune de Tournai a noué un partenariat depuis plusieurs années avec un berger. Le but : l’entretien de la prairie du verger des Dominicaines, à Froyennes.

"Le berger vient ainsi régulièrement avec ses moutons pour tondre la prairie", explique l’échevin des Espaces verts Philippe Robert (PS). "C’est un système très efficace, il ne coûte rien du tout à la commune et le berger peut nourrir gratuitement ses moutons."

Tout le monde y gagne, dans ce partenariat.

Et pour la commune, cela permet également de dégager du temps pour le personnel du service des Espaces verts, qui peut ainsi se consacrer à d’autres tâches.

Cela permet également de consommer moins d’essence, ce qui génère donc moins d’émissions de gaz à effet de serre.

La commune de Tournai souhaite réitérer cette expérience pour d’autres grandes prairies, et notamment à Vezon, à l’arrière de l’école communale fondamentale.

"C’est en projet", glisse encore Philippe Robert. "Nous songeons à créer une aire pour les habitants du village, avec des parcelles dédiées à diverses activités, comme la pétanque, ou un potager partagé. C’est un projet dans le cadre du Programme communal de développement durable, mais le souci, pour Vezon comme d’autres endroits, c’est de trouver un berger et des moutons qui se trouvent à proximité de la prairie."