Tournai-Ath-Mouscron Les travaux du pont-à-Ponts vont être impressionnants cette semaine

Entamée depuis la mi-mars avec le maintien d’une circulation sur une voie, la démolition du pont-à-Ponts va considérablement avancer cette semaine.

En effet, à compter de ce lundi 14 mai et jusqu’au mardi 19 juin, la circulation sera totalement interdite sur le pont afin de permettre le remplacement complet de son tablier. La découpe et le levage des principales parties du pont pour les évacuer par barge sont programmés le jeudi 17 mai. "Une véritable course contre la montre vient d’être enclenchée pour respecter le délai de cinq semaines", explique-t-on du côté de Scaldis Tournai, en charge de la communication des travaux.

Jusqu’ici, les ouvriers des entreprises Galère et Wanty avaient travaillé aux phases préalables à la démolition. Ces opérations, bien que spectaculaires, ont été organisées successivement sur la partie en aval puis en amont du pont afin de maintenir un sens de circulation pour les véhicules et le passage des piétons.

"Comme annoncé dès le début du chantier, la circulation sur cet axe stratégique du cœur de ville sera coupée un maximum de cinq semaines consécutives. Soit de ce lundi 14 mai jusqu’au mardi 19 juin prochain. Et pour respecter ce délai, les entreprises désignées vont devoir travailler d’arrache-pied."

La démolition de la travée centrale du pont constitue la première étape des opérations qui débuteront ce lundi. Les entreprises procéderont tout d’abord au rabotage du revêtement de la voirie, lundi. Ensuite, mardi et mercredi, les ouvriers s’attaqueront au carottage et au sciage des poutres pour préparer leur levage. Le pont actuel est en effet supporté par huit poutres de béton armé, et le tablier sera donc découpé longitudinalement entre chacune de ces structures.

Mercredi matin , une grue imposante sera mobilisée en amont du pont, uniquement en rive gauche. C’est elle qui, ce jeudi entre 6 h et 22 h, soulèvera successivement chacun des huit colis après un ultime sciage de séparation, pour les poser dans une barge arrimée au niveau du Quai Poissonsceaux.

L’évacuation de la travée centrale du pont devrait être achevée dans la soirée de jeudi. Dès le lendemain et jusqu’au mardi 22 mai, les grues s’attaqueront aux travées d’approche entre les voiries et le tronçon central, aux deux piles intermédiaires ainsi qu’aux culées en rive droite et en rive gauche.

La disparition de la travée du pont en rive droite, côté Maison Croix-Rouge, permettra à la grue de forage des pieux de travailler sur ce tronçon, ce qui, jusqu’ici, était rendu impossible par la hauteur utile sous le tablier du pont. "Ici également, une course contre la montre s’engage pour cette phase puisque la paroi de pieux sécants doit être achevée avant le 9 juin, date à laquelle le nouveau pont métallique sera posé."

Des déviations vont être mises en place suite à la démolition du pont-à-Ponts

Outre des nuisances inévitables, mais pour une durée réduite, cette phase de chantier spectaculaire va amener des changements importants en matière de circulation. Ainsi, comme déjà indiqué, toute circulation des véhicules sera interdite sur le pont-à-Ponts à partir de ce lundi dès 6 h.

Les automobilistes venant de la rue de la Wallonie seront déviés vers la rue des Clairisses depuis le carrefour du Dôme, ceux provenant des quartiers Saint-Brice et de la gare vers la rue Saint-Brice, comme c’est déjà le cas depuis le 8 mars dernier. La circulation sera rétablie à partir du mardi 19 juin, 6 h.

Sous le pont également en rive gauche, et pour des raisons évidentes de sécurité, la circulation sera interdite. Les véhicules venant du quai Marché au poisson devront remonter la rue des Puits-l’Eau basse et rejoindre le carrefour du Dôme soit vers le Beffroi, soit vers la rue des Clairisses. Une signalétique ad hoc sera posée dès ce lundi pour matérialiser ces mesures de police.

La passerelle piétonne qui a été installée quelques mètres en aval du pont n’entrera pas quant à elle pas en fonction immédiatement mais bien à partir du 24 mai et jusqu’à la réouverture du pont, le 19 juin. Entre-temps, les piétons seront invités à traverser l’Escaut par les passerelles Notre-Dame ou de l’Arche, ou par le pont Notre-Dame.

Le trafic du RAVeL depuis le quai du Marché au poisson sera dévié, comme celui des automobilistes, par la rue des Puits-l’Eau basse vers la rue des Clarisses, puis rue Saint-Piat et il redescendra vers l’Escaut pour rejoindre son cours normal à partir de la rue des Récollets et des Petits Récollets.

Sur le pont et jusqu’à la limite du chantier, le stationnement restera autorisé comme il l’était aujourd’hui. Les commerces de la rue de Pont restent bien évidemment ouverts et tous accessibles !

Cependant, entre le 15 et le 17 mai, des convois amenant et évacuant les grues qui vont procéder à la démolition et surtout au levage des colis et à leur dépose dans la barge vont nécessiter l’interdiction temporaire du stationnement à divers endroits autour du chantier.