Tournai-Ath-Mouscron

Trois motards de la police des autoroutes ont ouvert ce mercredi vers 11 h deux des trois voies du tronçon de l’autoroute E42/A8 entre l’échangeur de Marquain et Kain. Au même moment, la bretelle permettant de relier la zone d’activité économique de Tournai Ouest vers l’E42/A8 en direction de Bruxelles et l’échangeur n° 34 de Froyennes étaient rouverts à la circulation.

Lancé en mars 2015, le chantier visant à réhabiliter en profondeur 7,5 km d’autoroute entre Froyennes et Lamain, vers la France, ainsi que 9 km entre Lamain et Kain, vers Bruxelles, sur l’autoroute E42/A8, touche à sa fin. Financé par la Sofico, le projet avait nécessité le blocage d’un budget de 40 millions d’euros hors TVA.

Divers petits travaux doivent encore être réalisés et les voies seront totalement libérées le 31 mai dans les deux sens de circulation.

"Il s’agit d’un axe important, une autoroute qui fait le lien entre Bruxelles et la France, avec environ 60.000 véhicules par jour", explique Jacques Dehalu, administrateur-délégué de la Sofico.

"Comme c’est un axe fréquenté, nous avons profité de ce chantier pour aménager une troisième bande de circulation entre Kain et l’échangeur de Marquain", explique Yves Forbelets, directeur du département des Routes de Mons. " Nous avons aussi profité des travaux pour remettre aux normes les huit ouvrages d’art sur le tronçon en question."

Outre la réfection de 16,5 km d’autoroute, le chantier de l’E42 entre Kain et la frontière franco-belge, c’est aussi trois échangeurs réhabilités, 18.500m de glissières de sécurité en béton installées, 16.000 m de glissières métalliques posées, 8.000 m de tuyaux d’égouttage pour éviter les problèmes d’inondation et d’aquaplanage…

La fin des travaux va également soulager les artères tournaisiennes, plus encombrées suite à la fermeture de tronçons sur l’autoroute et de bretelles. Mais cela sera de courte durée puisque le chantier de réfection du boulevard de Marvis, où circulent chaque jour 23.000 véhicules, débute en juillet, pour une durée… de sept mois.

Ecrans acoustiques

Les riverains kainois de l’autoroute E42/A8 ont par ailleurs été écoutés par les opérateurs du chantier. Le matériau posé est un béton armé continu. Outre la qualité de ce type de revêtement, il est aussi moins bruyant. "Il s’agit d’une structure similaire à de l’hydrocarboné, une structure à faible impact sonore" , souligne Yves Forbelets, directeur du département des Routes de la Région wallonne à Mons.

En outre, 7.500 m² d’écrans acoustiques censés limiter le bruit généré par les véhicules sur l’autoroute ont été posés le long de l’autoroute. Il s’agit là d’une requête des riverains dont des représentants avaient été reçus par les autorités compétentes avant le début des travaux.