Tournai-Ath-Mouscron

Lorsque l’idée a été émise de placer un écran géant dans le centre de Tournai y a deux ans, les avis divergeaient et tant le secteur commercial que les riverains avaient émis des craintes justifiées ou non.

Finalement, bien que l’organisation, tant côté du collectif des commerçants que celui de la Ville ou encore des services de sécurité et de police, le bilan se clôture en ce quatrième match des Diables sur une note positive. Le bilan en nombre de spectateurs n’a fait qu’augmenter au fil des rencontres.

Les incidents liés à ces rencontres sportives sont insignifiants par rapport à la foule, soit près de 23.000 personnes, qui ont rallié la place Reine Astrid au cours des 4 premiers matchs des Diables. 

L’esprit était en priorité à la fête. 


Mais à 0-2 pour les Japonais le public n'affichait guère d'optimisme et l'ambiance était retombée d'un large cran.

Nos confrères des télévisions françaises bien représentés sur la place Reine Astrid avaient déjà cadré sur des visages désespérés, Mais le cadreur a eu droit finalement à des explosions de joie lorsque le tableau afficha l'égalisation et quand le but libérateur fit exploser les décibels des animateurs. 

Le rêve pour plus de 7000 personnes réunies sur cette place.


 A 22h30, place était donnée aux farandoles et autres danses de circonstances. Quelles sera l'ambiance ce vendredi à 20 h en cas de nouvelle victoire ? Croisons les doigts