Tournai-Ath-Mouscron

C'est un triste début de vacances pour le personnel enseignant, les étudiants des Ursulines et La Madeleine de Tournai et de la famille Meurisse connue sur la Grand-place de Tournai où elle exploite la friterie près de l'église Saint-Quentin. En effet, alors qu'il venait à peine de profiter de ses vacances estivales en compagnie de sa fille Zelie, 1 an, et de la maman de la petite, Philippe Meurisse et sa petite fille ont perdu la vie lors d'une randonnée matinale en Haute Savoie. Ces décès seraient dûs à une chute accidentelle.

Le père et sa petite fille étaient partis effectuer une balade dans les environs de Seythenex, un village de montagne. Cette bourgade est située sur les contreforts du massif des Bauges. La petite famille était en vacances dans cette localité depuis samedi. C'est la maman de la petite qui a donné l'alerte en milieu d’après-midi.

Immédiatement, un large dispositif de recherches a été mis en place une vingtaine de gendarmes d’Annecy, deux chiens de recherche et un hélicoptère.

Ces personnes ont cherché sur un large périmètre , une zone autour du chemin du facteur.

Le drame a été découvert en soirée. Les secouristes ont retrouvé le père et la gamine qu'il portait sur le dos sans vie au fond d'un ravin. La chute est accidentelle.

Philippe Meurisse avait 54 ans. Il était domicilié à Tourpes , dans l'entité de Leuze-en-Hainaut. Philippe Meurisse était professeur d'informatique à Tournai, à l’ULM de Tournai qui regroupe les établissements Les Ursulines et La Madeleine. Philippe Meurisse était aussi papa de deux autres enfants nés d’une précédente union.