Tout est question de relooking

Laurent Dupuis Publié le - Mis à jour le

Tournai-Ath-Mouscron

L’activité de relooking à Vit’Ale a dû être déplacée, la rue n’étant toujours pas pavée

TOURNAI Chaque jour apporte son lot d’histoires et d’anecdotes sur les travaux dans le centre-ville de Tournai. Ce mardi matin, c’est au croisement du quai Notre-Dame et de la rue des Fossés que cela se passait.

En effet, Vit’Ale, dont les locaux sont situés à la rue des Fossés, avait remporté un concours de relooking lancé par la société Nivea. Les travailleurs de Vit’Ale devaient en bénéficier ce mardi. Ainsi, peu avant 9 heures, le livreur du salon itinérant de relooking est arrivé au quai Notre-Dame. Mais il était bloqué. La rue des Fossés n’avait toujours pas été entièrement pavée. Impossible donc de transporter le salon.

Sur le quai Notre-Dame, des employées de Vit’Ale la trouvaient saumâtre. On leur avait indiqué que les pavés auraient été posés.

Sur place, les ouvriers de la société Galère ont bien tenté de trouver une solution. Ils ont ainsi proposé de mettre des engins à la disposition de Vit’Ale, afin de transporter les éléments du salon de relooking jusqu’aux portes des locaux, mais il y avait un risque d’abîmer le matériel.

“Cela s’est finalement bien terminé puisque nous avons contacté le CPAS et nous avons pu disposer d’un local au séminaire de Choiseul à Tournai” , indique encore Laurence Barbaix, la directrice de Vit’Ale. “Nous avons dû avertir les gens et tout décaler, mais cela s’est bien passé.”

Après coup, Laurence Barbaix se rend d’autant plus compte que vivre au quotidien dans les travaux, qui avancent difficilement, ne doit pas être évident. Elle regrette également de ne pas avoir été avertie, et elle constate des problèmes de coordination et de communication.

Et puis, quel sera le résultat final, est-on en droit de se demander, quand on voit aujourd’hui l’état dans lequel se trouvent la place de Lille, la place Saint-Pierre ou encore la Grand-Place.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner