Tournai-Ath-Mouscron Un homme domicilié à Ath affichait son intimité à la vue de tous sur des aires de repos.

Ce mardi, le tribunal correctionnel de Tournai a condamné un homme résidant à Ath, camionneur de profession, à une peine d'un an d'emprisonnement par défaut suite à des faits d'attentats à la pudeur.

Lors de ses voyages professionnels, l'individu en question se laissait parfois aller sur des aires de repos. Cela a notamment été le cas à Dilbeek et au Roeulx.

"Aux toilettes, le prévenu filmait les personnes qui prenaient place dans la cabine voisine en regardant par-dessus la cloison séparatrice ou en passant son téléphone portable par-dessous. Il prenait alors la fuite lorsque les victimes s'en rendaient compte", dévoilait le substitut du procureur du roi. Le camionneur s'était également illustré en exhibant son sexe et en l'agitant en direction d'une personne.

L'individu n'est malheureusement pas un inconnu de la justice puisqu'il avait déjà été condamné à quatre ans de prison en 2009, déjà suite à des faits d'attentats à la pudeur.

Neuf ans plus tard, le tribunal a également retiré les droits civiques de l'intéressé en prononçant cette nouvelle condamnation.