Tournai-Ath-Mouscron

Trois Athois ont écopé d'une peine d'un an de prison avec sursis simple de trois ans, mardi devant le tribunal correctionnel de Tournai, pour avoir commis un vol avec violence au préjudice d'un SDF. 

Ils avaient tenté de lui arracher son chien des mains après qu'une page Facebook avait dénoncé le SDF qui maltraitait ses animaux. Le parquet qui constate que les dossiers liés aux réseaux sociaux augmentent, évoquait une véritable vendetta. C'est une dame qui a frappé la première devant une grande surface à Ath où le SDF, d'origine roumaine, faisait la manche. Celle qui prétendait préférer les animaux aux hommes a tenté d'arracher le chien des mains du SDF. Un homme et une femme, qui se rendaient dans le magasin, sont venus l'aider et le SDF a été littéralement passé à tabac.

Les trois prévenus étaient membres d'une page Facebook qui dénonçait des faits de maltraitance envers les animaux dans le chef de la victime. Sa tête avait été mise à prix. Cette vendetta inquiète beaucoup les autorités judiciaires confrontées à de plus en plus de dossiers liés aux réseaux sociaux. "Cette page Facebook a été créée uniquement contre le SDF et est à l'origine des faits de violence. Ce fut une véritable vendetta et les prévenus ne semblent pas regretter d'avoir agi de la sorte", avait commenté le procureur du Roi dans son réquisitoire.