Tournai-Ath-Mouscron Un dispositif de sécurité est prévu pour la retransmission des matches des Diables sur la place Reine Astrid à Tournai

Un collectif de huit commerçants a décidé de s’allier pour organiser, sur la place Reine Astrid à Tournai, la retransmission des matches des Diables Rouges dans le cadre de la Coupe du Monde de football. Soit le 17 juin à 17 h contre le Panama, le 23 juin contre la Tunisie et le 28 juin contre l’Angleterre. Si les Belges vont plus loin, les matches de l’équipe nationale seront également retransmis.

La sécurité sera assurée par la zone de police du Tournaisis (Tournai, Antoing, Brunehaut et Rumes) et une société de gardiennage. "Il y aura deux accès à la place Reine Astrid, de part et d’autre du conservatoire", explique le commissaire divisionnaire Joël Danis, directeur des opérations à la zone de police du Tournaisis.

Du personnel d’une société de gardiennage sera chargé de la fouille. De nombreux objets sont interdits : "les bouteilles d’alcool, les récipients en verre et en fer, même les cannettes qui pourraient être utilisées comme projectiles, tout objet dangereux comme des couteaux bien sûr, des pétards, feux de Bengale et autres moyens pyrotechniques, tout dispositif amplifiant le bruit comme les klaxons et les vuvuzelas", énumère encore Joël Danis. "Les sacs à dos et sacs de sport sont également interdits, tout comme les sprays et aérosols de plus de 20 cl, les casques de moto."

Les animaux sont également interdits. Sauf les chiens de la brigade canine, bien sûr.

Le dispositif est donc similaire à celui mis en place il y a 2 ans à l’occasion de l’Euro en France. "Cela s’était bien passé il y a 2 ans. Il y a bien eu quelques arrestations suite à des cas d’ivresse sur la voie publique. Des personnes ont aussi été refoulées parce qu’elles étaient connues de nos services. Mais pour le reste, tout s’était bien déroulé."

Il n’en reste pas moins que ce type d’événement a un impact sur le travail quotidien de la police. "Cela sort de la routine et cela a un impact sur le travail quotidien, bien sûr. Et puis, il y a aussi la répétition des événements. Et à côté de la Coupe du Monde de football et du travail quotidien, nous aurons également un Sommet de l’Otan où nous enverrons des renforts et des événements comme le So W’happy festival."

Des caméras

Des caméras de vidéosurveillance sont en cours d’installation à Tournai. Deux caméras ont déjà été installées à la place Reine Astrid, où seront retransmis les matches des Diables Rouges. "Dès le premier match, nous utiliserons le réseau de caméras de la zone", explique le commissaire divisionnaire Joël Danis, directeur des opérations. "Nous aurons une vue directe sur la place Reine Astrid directement depuis le poste de commandement. Les deux caméras seront fonctionnelles pour le premier match. Ce sont des 360 degrés avec la vision de nuit."

Huit commerçants ont décidé de s’associer pour retransmettre les matches des Diables

Huit commerçants tournaisiens du secteur Horeca ont décidé de s’associer pour retransmettre les matches des Diables Rouges sur la place Reine Astrid.

"Un appel avait été lancé aux commerçants souhaitant intégrer le collectif et c’est le même nombre de commerçants que pour l’Euro 2016, avec six anciens et deux nouveaux", explique Robert Delvigne, pour le collectif.

Le collectif a signé une convention avec la Ville. "Nous avons déterminé les postes pris en charge par la Ville et l’Horeca. La Ville prendra en charge les mesures de sécurité, les toilettes, l’installation des barrières, les dispositifs de secours, le nettoyage, les raccordements à l’électricité et à l’eau. Les commerçants se chargeront de la location de l’écran géant, des assurances, des redevances pour la retransmission des matches, de la Sabam et des locations de matériel pour les boissons et la restauration. Nous aurons cette fois des terminaux de paiement."

La restauration sera assurée par l’ASBL Les Leongs tchus du Mont-Saint-Aubert, et il y aura également un food truck.

La place Reine Astrid sera accessible deux heures avant le début du match, et deux heures après la fin de chaque rencontre de l’équipe nationale belge. Les personnes seront fouillées à l’entrée par une société de gardiennage. Un espace pour les personnes à mobilité réduite est prévu à l’avant de la scène.

Et visiblement, l’opération est rentable pour les commerçants. "Il y a un investissement important au départ. L’écran, c’est de l’ordre de 25.000 €. Nous avons dû le prendre jusqu’en finale. Il faut également compter les frais de retransmission. Nous espérons rentrer dans notre budget après les trois premiers matches. Après, nous rentrons dans la marge bénéficiaire."

Le collectif de commerçants compte donc sur le succès des Diables Rouges. Lors de l’Euro 2016, l’équipe nationale avait atteint les quarts de finale. Pour le match contre le pays de Galles, la police a compté 5.600 personnes sur la place Reine Astri