Tournai-Ath-Mouscron

Après l’installation des nouveaux élus, il restait un point important à l’ordre du jour du conseil communal cominois. Celui du gestionnaire de réseau de distribution (GRD) sur l’entité, et du transfert de Gaselwest vers Ores.

Le conseil a accepté la signature de la convention multipartite, avec les communes de Celles, Mont-de-l’Enclus et Ellezelles, prévoyant le passage chez Ores. Le conseiller Action, Vincent Bataille, s’est néanmoins étonné de la tournure des événements. "Je trouve qu’on va vite en besogne, avec la distribution d’un toutes-boîtes", a-t-il lancé. En effet, un document reprenant les informations quant aux modalités du transfert vers le nouveau GRD, et sur l’impact pour les citoyens s’est retrouvé dans certaines boîtes aux lettres de Comines.

"Avant même la signature, on prend cette initiative sans nous en avertir. On sonne à toutes les maisons, c’est un petit peu fort !", a-t-il reproché, après avoir lu publiquement le tract distribué.

La nouvelle bourgmestre , Alice Leeuwerck, a tenu à éclaircir la situation. "Ce toutes-boîtes aurait été distribué dans une partie de Comines. Personnellement, je ne l’ai pas reçu. Je me suis renseignée auprès des trois autres communes touchées par cette situation, et les citoyens n’ont pas non plus reçu ce document. C’est quand même très curieux", a-t-elle conclu.

Par ailleurs, il semblait primordial, pour la nouvelle majorité, de ne pas perdre de temps dans ce dossier. "Il y a urgence", a poursuivi la bourgmestre.

"Suite à la régionalisation de ces compétences, passer à un distributeur wallon est une obligation légale. Le temps presse, car nous avons reçu une proposition de la part d’un GRD wallon, qui ne nous permet pas d’attendre très longtemps avant de prendre une décision."

Le conseil a finalement approuvé à l’unanimité les propositions sur ce point.