Tournai-Ath-Mouscron La Diôle de la brasserie des Carrières s’est distinguée au Best Local Beer 2018

La brasserie des Carrières est revenue du concours Best Local Beer 2018 avec de belles distinctions, à savoir deux médailles d’or pour ses bières.

La compétition comportait neuf catégories distinctes. Au total, 119 bières ont dû être dégustées à l’aveugle par les 45 jurés professionnels. C’est depuis le WEX de Marche-en-Famenne que les prix ont été attribués.

"Notre Diôle ambrée a obtenu la médaille d’or chez les ambrées et notre brune a reçu l’or aussi chez les brunes", confie François Amorison, qui a fondé la brasserie des Carrières avec son associé, Julien Slabbinck. "Le concours a lieu tous les deux ans et il s’agissait de la quatrième édition. Il est organisé par l’Apaq-W. Auparavant, il s’appelait Best Belgian Beer of Wallonia mais a dû changer de nom afin de répondre aux critères de l’Europe. Il y avait 30 brasseries représentées. Les brasseries ont le choix de participer ou pas. Tout se fait sur base d’une démarche volontaire."

LES DIRIGEANTS de la brasserie des Carrières ne courent pas forcément après les distinctions, même si obtenir un prix fait toujours plaisir. D’ailleurs, en matière de récompense, la structure basècloise n’en est pas à son coup d’essai. "Nous ne nous inscrivons pas à tous les concours mais notre Diôle blonde avait par exemple été primée il y a quatre ans lors de ce même concours organisé par l’Apaq-W. Elle avait obtenu la médaille d’or", indique François Amorison. "Quant à la Diôle brune, elle avait déjà reçu une médaille d’argent au concours Brussels Beer challenge."

Ces prix résonnent comme une motivation supplémentaire pour l’équipe et aussi comme un encouragement à poursuivre le développement de l’entreprise. À ce sujet, des travaux ont été entamés sur le site de la rue de Condé à Basècles afin de renforcer l’accueil des visiteurs. La construction d’une taverne juste à côté des locaux de brassage faisait partie des projets de François et Julien et sera bientôt une réalité. "Après les grandes vacances, l’édification du bâtiment aura déjà bien avancée. Nous espérons pouvoir ouvrir ce nouvel espace d’accueil en février 2019, au moment du carnaval de Basècles", précise François. Les carnavaleux ne s’en plaindront certainemen pas…