Tournai-Ath-Mouscron Jimmy Tanghe, un jeune entrepreneur, veut aider les citoyens à consommer et à investir local.

Créer une monnaie locale à l’échelle de la Wapi, qui n’aurait de valeur qu’en Wallonie Picarde et qui inciterait les habitants à privilégier les achats près de chez eux, c’est l’ambitieux projet qui a germé dans l’esprit de l’Enghiennois Jimmy Tanghe. Baptisé "Change Wapi", ce défi n’a pas pour but de se passer de l’euro, mais bien de développer une monnaie parallèle dont l’objectif serait de favoriser, protéger et dynamiser le commerce local.

"Cela faisait déjà un certain temps que je voulais développer un produit typiquement Wapi", confie Jimmy Tanghe, l’entrepreneur de 37 ans à la base du projet. "J’avais d’abord pensé à des coffrets cadeaux de type Bongo mais j’ai abandonné l’idée en voyant le film Demain, dans lequel on parle d’une monnaie locale. Je suis persuadé que la Wallonie Picarde a un potentiel énorme pour ce type de projet !".

Pour l’instant , son idée en est encore au stade de projet, même si elle se précise de jour en jour. "Dans un premier temps, pour éviter les frais énormes relatifs à la création d’une monnaie infalsifiable, l’idéal serait de fonctionner avec des chèques qui pourraient être échangés auprès d’entrepreneurs, dans des commerces, dans des clubs sportifs, des piscines, des cinémas, etc. Puis, si l’idée plaît, passer à la monnaie locale en utilisant le crowdfunding pour que les citoyens s’approprient le projet en y investissant un peu ou beaucoup d’argent en fonction de leurs moyens."

Jimmy Tanghe est convaincu qu’il s’agit là d’un projet citoyen et que l’intérêt doit donc venir de la base.

Mais il est prêt à aider au lancement et au développement concret de cette monnaie locale. "Il faudra créer un outil répertoriant les endroits où les gens pourront utiliser cette monnaie, et convaincre un maximum de commerçants ou de structures locales d’y adhérer. L’idée est de pouvoir répondre aux attentes et besoins des citoyens qui veulent consommer local bien au-delà de l’épicerie de leur quartier."

Si vous voulez soutenir cette idée ou être informés de l’évolution du projet, vous pouvez vous rendre sur le site www.change-wapi.be. Il est déjà possible d’y renseigner les coordonnées des entrepreneurs, associations et commerces locaux où vous souhaiteriez utiliser les futurs "chèques wapi".