Tournai-Ath-Mouscron

Les zones de police du Val de l'Escaut (Pecq, Celles, Estaimpuis et Mont-de-l'Enclus) et du Tournaisis (Tournai, Antoing, Brunehaut et Rumes) ont mené une opération conjointe ce lundi visant à mettre en place des contrôles routiers d'amplitude sur les deux zones. La cible prioritaire de ces contrôles était les poids lourds. Pour l'ensemble des effectifs engagés, il n'y avait pas moins de onze collègues sur le terrain dont deux motards.

Les policiers ont mené les contrôles à quatre lieux : la route Provinciale à Mourcourt, la route Provinciale à Celles, la rue de Tournai à Bléharies et la rue de Courtrai à Pecq.

Ce sont quelque 35 camions qui ont été contrôlés: dix à Mourcourt, douze à Celles, huit à Bléharies et cinq à Pecq. 45 autres véhicules ont également été contrôlés lors de cette action. 19 PV ont été rédigés, allant du non respect de signaux routiers au contrôle d'alcoolémie positif et en passant, entre autre, par des infractions liées au tachygraphe.

"Notre premier souci est de s'assurer que les poids lourds respectent bien le principe de la desserte locale", indique le chef de corps de la zone de police du Val de l'Escaut Dominique Debrauwere. "Cet aspect-là des choses a été plutôt bien respecté, ce que nous avons vu lors des contrôles. Par contre, il est inquiétant de voir des taux d'alcoolémie positifs en pleine journée."

Le commissaire Debrauwere veut par ailleurs poursuivre les contrôles entre différentes zones de police, notamment avec celle du Tournaisis. "C'est normal puisque nous avons des axes routiers traversant les communes des deux zones."