Tournai-Ath-Mouscron La jeune femme lance un financement participatif pour sortir son second tome

L’année dernière, Camille Cambier, citoyenne de Ville-Pommerœul, publiait aux éditions du Panthéon son premier roman, Sanglante descendance, un véritable thriller. Elle nous faisait découvrir l’histoire de Jack Astrier, étudiant en médecine qui se préparait à fêter ses 20 ans. La jeune femme avait puisé ses références dans l’histoire, devenue célèbre, de Jack l’éventreur, tueur en série ayant sévi dans la banlieue de Londres à la fin du XIXe siècle.

Un an plus tard, donc, Camille, âgée aujourd’hui de 21 ans, remet le couvert avec un deuxième tome intitulé Sauve-moi. Mais Camille a besoin de financer le contrat de publication et lance donc un appel aux dons via un financement participatif qui lui permettra de publier son deuxième livre chez la même maison d’édition. "C’est justement une maison d’édition à financement participatif. Cette opération se déroule jusqu’au 31 juillet. En fonction du montant que la personne donne, elle reçoit une contrepartie. Si vous donnez 5 €, vous avez votre nom en fin de livre. Si c’est 35 €, vous recevrez le tome 2 quand il sera publié", explique Camille.

Celle-ci n’avait pas forcément envisagé une suite à Sanglante descendance mais de nombreux lecteurs lui ont demandé d’en écrire une.

Si tout va bien, l’ouvrage, d’environ 200 pages, devrait sortir fin 2018. "Il s’agit d’une suite mais le tome 2 peut être lu tout à fait indépendamment du premier", souligne Camille. "Et ça reste un thriller, bien entendu, dans lequel on retrouve notre ami Jack. L’héroïne, Camille, qui a écrit le tome 1, va se retrouver face à face avec Jack, le tueur en série de son livre, fruit de son imagination, mais qui est bien réel."

Bref, préparez-vous une nouvelle fois à frissonner et à plonger dans l’angoisse. Quel sort le tueur va-t-il lui réserver ?

Son parcours d’écriture, Camille l’a débuté assez tôt. D’abord par des journaux intimes, avant de se lancer dans des histoires souvent inspirées de ses rêves. Elle ne manque pas d’imagination elle non plus.

Pour lui donner un petit coup de pouce, rendez-vous sur https://fr.ulule.com/camillecambier/