Tournai-Ath-Mouscron Les jeunes patrons du Belluno plébiscités pour la qualité de leur friterie

Référençant plus de 1.200 friteries francophones aux quatre coins du globe, le portail Les-Friteries.com vient de dévoiler son classement 2016 des meilleures adresses. Cocorico puisqu’au niveau belge, deux enseignes situées en Wallonie Picarde figurent dans le top 10.

Bien connue des Péruwelziens, la friterie Larusa occupe la 2e place avec une moyenne de 8,32 sur 10 tandis que le Belluno à Ath apparaît en 5e position avec 8,24. Une belle reconnaissance pour Pierre-Nicolas Vercouter, 31 ans, et son épouse Gwendoline Marlier, 28 ans, qui, depuis 2013, exploitent le Belluno.

Ayant repris ce snack de la rue de Gand, ces derniers ne s’attendaient pas vraiment à ce que leurs frites soient plébiscitées de la sorte. "Nous avons découvert ce classement par hasard sur Facebook. Cela fait toujours plaisir d’avoir des retours aussi positifs", témoignent les patrons du Belluno.

Voici encore quelques années, rien ne prédestinait pourtant nos interlocuteurs à reprendre cette friterie qui existe depuis une quarantaine d’années dans la capitale du Pays Vert. Pierre-Nicolas travaillait pour un opérateur téléphonique alors que Gwendoline exerçait la profession d’aide-soignante à domicile dans la région du Borinage.

Aspirant à réorienter leur carrière professionnelle, ils se sont lancés avec succès dans l’aventure Horeca après avoir eu vent, via une petite annonce, qu’une friterie était à reprendre sur les bords de la Dendre.

Le Belluno voit affluer de nombreux étudiants

"Nous avons eu la chance d’être formé par l’ancien tenancier du Belluno qui avait déjà réussi à fidéliser une belle clientèle. La proximité de la gare et des écoles nous a également motivé à franchir le pas", confie ce jeune couple originaire de Stambruges. Sur l’heure du midi, le Belluno voit affluer de nombreux étudiants affamés alors qu’en soirée, l’enseigne est prisée des adultes et des familles.

Ici, la qualité est de mise et les produits surgelés bannis ! "Nos frites sont fraîches, sous vide, et proviennent d’une société leuzoise, Bel’Frits. Celles-ci sont précuites à une certaine température. Nous privilégions la graisse de bœuf au détriment de l’huile de palme."

À déguster sur place, à emporter ou même à commander, les frites du Belluno s’avèrent croustillantes tout en étant moelleuses à l’intérieur. Telle est la définition d’une frite digne de ce nom pour ses propriétaires dont la carte propose aussi des plats plus élaborés. À commencer par de délicieux hamburgers dont le Western à base de viande de bœuf, de fromage et de sauce au poivre.