Tournai-Ath-Mouscron

Le ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio (CDH) vient de refuser la demande de permis de l'entreprise Clarebout Potatoes souhaitant construire une second frigo sur son site de Warneton. 

La commune de Comines-Warneton a reçu ce jeudi la notification de cette décision.

Carlo Di Antonio suit ainsi la décision du fonctionnaire délégué de la Région wallonne. Une décision tombée fin juillet dernier et actée dans la foulée par le collège communal de Comines-Warneton. L'entreprise de transformation de pommes de terre était allée en recours de cette décision auprès du ministre wallon de l'Environnement.

Le projet se trouvant en zone agricole, le demandeur devait obtenir une dérogation au plan de secteur pour construire son second frigo de stockage. Ce qu'a refusé le fonctionnaire délégué de la Région wallonne (Mons).

Le bâtiment frigorifique automatisé devait avoir une base de 138 sur 81 mètres et une hauteur de 33 mètres. Il devait être masqué par un talus haut de 4,5 à 10 mètres.

"Aucune information présente dans le dossier ne permet de conclure à une réduction du charroi évoquée par le demandeur pour justifier le placement d’un second congélateur", explique-t-on au cabinet du ministre Di Antonio. "Le dossier ne permet pas de percevoir ni le besoin d’augmenter la capacité de stockage sur le site de Warneton, ni le gain environnemental que cela pourra induire en termes de réduction de gaz à effet de serre. En l’état actuel du dossier, nous ne disposons donc pas d’éléments suffisants pour accorder la dérogation au plan de secteur nécessaire à l’implantation du second congélateur."