Tournai-Ath-Mouscron

Le musée de la Brasserie situé le long du quai Verboeckhoven à Warneton va renaître. Non pas que le musée avait fermé ses portes. Non. En fait, on va de nouveau y brasser et y servir de la bière.

La ville de Comines-Warneton avait lancé un appel à candidats. "Nous avons reçu trois candidatures. Elles ont été validées et les candidats ont exposé leur projet au collège qui a pris sa décision", explique Fabian Sticker, employé communal.

Un duo va reprendre l’activité Horeca et brassicole du musée. Stéphane Dale, déjà actif à Lille, s’occupera de l’Horeca. Quant à Johan Barbry, maître-brasseur en France, il sera chargé de la microbrasserie.

"Nous allons installer une microbrasserie pour fabriquer la bière et la vendre dans la partie Horeca", indique Johan Barbry. "La microbrasserie est capable de produire cinq hectolitres par brassin. Nous allons tout d’abord sortir une gamme de quatre bières sous l’étiquette La Poste , du nom de l’ancienne bière. Au départ, cela sera de la pression. Nous aurons ensuite également une gamme de bouteilles que les clients pourront emporter. À court terme, le but est aussi de créer une bière du moment et de faire découvrir aux gens nos recettes."

Créée en 1857 par Hector Van Windekens, la brasserie de La Poste a été transmise de génération en génération avant sa fermeture en 1976. L’héritier Joseph Van Windekens a cédé le site quelques années plus tard à la Société d’Histoire de Comines-Warneton, à une seule condition : que cela devienne un musée.

La ville de Comines-Warneton a réalisé des travaux de rénovation et de préservation du site. Le musée qui retrace les différentes étapes de la fabrication de la bière a accueilli ses premiers visiteurs en 2009.

La mise en service de la partie Horeca et de la microbrasserie est espérée pour l’été. D’importants aménagements doivent encore être réalisés sur place, notamment pour la partie dédiée à la brasserie.