Athletisme

Paris organisera les championnats d'Europe d'athlétisme en plein air en août 2020, après les jeux Olympiques de Tokyo, a décidé vendredi à l'unanimité le Conseil de l'Association européenne d'athlétisme (AEA) réuni dans la capitale française.

La décision favorable ne faisait plus de doute alors que Paris était restée la seule candidate après le retrait il y a plusieurs mois de Tbilissi, Géorgie.

Cette 26e édition se déroulera au Stade Charléty du 26 au 30 août 2020.

"Je suis ravi que le conseil de European Athletics ait validé le projet parisien pour accueillir les Championnats d'Europe d'Athlétisme 2020. Un projet ambitieux et réaliste qui permettra de remettre notre sport sur le devant de la scène, peu après les Jeux olympiques", a déclaré le Président de l'Association européenne d'athlétisme, Svein Arne Hansen.

"Accueillir les Championnats d'Europe en France est pour nous une occasion formidable de fédérer nos clubs et nos licenciés autour d'un événement populaire qui se veut vecteur de nos valeurs : dépassement de soi, engagement, solidarité", a souligné de son côté André Giraud, Président de la Fédération française d'athlétisme (FFA).

Avec le concept Green Inspiration, l'organisation de Paris 2020 souhaite réduire l'impact environnemental de la compétition. D'abord, en réduisant les distances entre le village des athlètes, à la Cité Universitaire, et le site de compétition, le Stade Charléty. Entre les deux, seulement 5 minutes à pied. Mais également en proposant des offres spécifiques qui pousseront les spectateurs à privilégier les transports en commun, précise la candidature parisienne.

C'est la deuxième fois que la France accueille les championnats d'Europe d'athlétisme après 1938, au Stade Olympique de Colombes. A cette époque, les championnats étaient réservés aux hommes, avec 272 athlètes de 23 nations différentes. Les femmes, quant à elles, participaient à un championnat spécifique à Vienne.

En 2020, près de 1 500 athlètes, provenant des 51 pays membres de l'Association européenne d'athlétisme, seront attendus au Stade Sébastien Charléty, au Sud Est de Paris, d'une capacité d'accueil de 20.000 places (où se déroulera cette année, le 1er juillet, une manche de la Ligue de Diamant.