Athletisme

La Kényane Jemima Sumgong, première championne olympique de marathon de l'histoire de son pays en 2016 à Rio, a été condamnée à quatre ans de suspension pour un contrôle positif à l'EPO, a annoncé mardi la Fédération kényane d'athlétisme (AK).

"Sumgong servira une suspension de quatre ans à compter du 3 avril 2017, date à laquelle elle avait été provisoirement suspendue", a indiqué AK dans un communiqué. Sumgong, 32 ans, avait été contrôlée positive à l'EPO lors d'un test pratiqué hors-compétition.