Athletisme

Le Sud-Africain Wayde Van Niekerk, champion olympique 2016 et détenteur du record du monde (43.03), a remporté le titre mondial du 400 m en bouclant le tour de piste en 43 sec 98, mardi soir à Londres.

Van Niekerk, qui vise un doublé 400 m-200 m que seul l'Américain Michael Johnson a réalisé aux Mondiaux-1995 et aux JO-1996, a devancé le Bahaméen Steven Gardiner (44.41) et le Qatari Abdalelah Harouin (44.48).

Le Français Pierre-Ambroise Bosse a inscrit son nom au palmarès du 800m, mardi aux Mondiaux d'athlétisme de Londres.

Pierre-Ambroise Bosse s'est imposé au terme d'une course rondement menée. Après avoir dépassé ses concurrents dans le dernier virage, le Français a résisté dans la dernière ligne droite, signant son meilleur temps de la saison en 1:44.67. Il a devancé le Polonais Adam Kszczot (1:44.95) et le Kényan Kipyegon Bett (1:45.21). Malgré les encouragements du public, le Britannique Kyle Langford a échoué au pied du podium (1:45.25).

C'est le premier titre mondial pour Bosse, 25 ans, après une 4e place aux Jeux de Rio et une 5e place aux derniers Mondiaux de Pékin. C'est également la première médaille française des ces Mondiaux.


L'Américain Sam Kendricks se couvre d'or à la perche

Sam Kendricks a remporté la médaille d'or suite à un concours à la perche rondement mené. L'Américain, meilleur performeur mondial de l'année (6m00), a décroché son premier titre mondial à 24 ans.

Pour s'imposer, Kendricks a effacé une barre à 5m95 lors de son troisième essai. Ce qui a poussé le Français Renaud Lavillenie à faire l'impasse à 5m95 et tenter le tout pour le tout à 6m01, en vain. Le Français, recordman du monde (6m16), a pris la médaille de bronze avec un saut à 5m89. Le Polonais Piotr Lisek a pris l'argent, lui qui a effacé 5m89 à son premier essai.

Malgré une longue carrière, couronnée de nombreux succès, 'Air Lavillenie' n'a jamais été champion du monde.

En début de concours, le Belge Arnaud Art n'est pas parvenu à passer, après trois essais, le première barre placée à 5m50, terminant à la dixième place partagée avec l'Allemand Raphael Marcel Holzdeppe et le Chinois Jie Yao.

A noter que le Suédois Armand Duplantis, 17 ans à peine et véritable phénomène de la discipline, a échoué à 5m65, prenant la 9e place finale.

Le Kényan Conselius Kipruto a décroché la médaille d'or sur le 3.000m steeple, mardi aux Mondiaux d'athlétisme de Londres.

Kipruto, 22 ans seulement, a confirmé son titre olympique conquis à Rio l'année dernière. Le Kényan a signé un temps de 8:14.12 et a devancé le Marocain Soufiane Elbakkali (8:14.49) et l'Américain Evan Jager (8:15.53), meilleur performeur mondial de l'année. Après deux médailles d'argent à Moscou en 2013 et à Pékin en 2015, c'est le premier titre mondial pour Kipruto.