Athletisme

Onze jours après la terrible agression dont il a été victime, le champion du monde au 800 m s'est confié sur RTL.

Violemment frappé au visage, Pierre-Ambroise Bosse a récemment annoncé qu'il mettait fin à sa saison sportive. Depuis, pas un mot. Mais ce mercredi, dans une interview, il revient sur ce moment douloureux et se veut optimiste car les dégâts auraient pu être bien plus catastrophiques.

Le champion français dit garder le moral, même s'il reste "vraiment convalescent et fatigue vite". "Je vais beaucoup mieux, je voudrais que les gens le sachent", ajoute-il tout en relativisant. "Je me suis juste fait agresser (...) Je voudrais dire que j'ai eu beaucoup de chance dans mon malheur (...) J'ai failli perdre mon œil, mais il n'y a rien de grave finalement". Finalement, il ne souffre que d'un "petit astigmatisme passager, dû aux points de suture". Mais les séquelles sont encore bien présentes : "Je n'ai pas le droit de me moucher, d'éternuer, de tomber malade, de faire du sport... En fait, il ne faut pas que mon pouls monte pendant six semaines", décrit-il.

En convalescence, le jeune athlète a tenu à remercier ses fans pour leur soutien et à les rassurer sur sa page Facebook.