Athletisme Le champion du monde du 800 m se distingue par sa personnalité, son humour et un naturel désarmant.

Jusqu’ici, son second degré n’avait pas dépassé le cercle des initiés et des férus d’athlétisme au sein duquel Pierre-Ambroise Bosse possédait déjà son petit fan-club. Depuis ce mardi, et une victoire sur 800 m conquise avec ce petit grain de folie qui lui sied si bien, tout le monde a désormais découvert ce Français de 25 ans complètement barré. Dans le milieu plutôt aseptisé du sport de haut niveau, sa personnalité ne peut qu’être appréciée. Le garçon est étonnant. Détonnant.

Avoir P.-A. à l’interview, cela relève du folklore. C’est l’assurance d’avoir des punchlines pour les deux semaines à venir. Bosse ne calcule rien et c’est très bien comme ça. En témoignent les histoires désormais connues de son chat Rab’s ("Ça veut dire : rien à branler, au pluriel"), à qui il s’adresse par télévision interposée et qu’il a emmené à l’interview au stade de France.

(...)