Athletisme

L'équipe de relais 4x400m a signé le 10e chrono (3:05.45) des séries aux World Relays.

Versée dans la première des trois séries du relais 4x400m, la Belgique a échoué à se qualifier pour la finale de l'épreuve (qui se déroulera la nuit prochaine en Belgique) lors de la 3e édition des IAAF World Relays se déroulant ce week-end aux Bahamas.

Il n'a, en réalité, manqué que 40 centièmes à Dylan Borlée (46.47), Julien Watrin (45.84), Michaël Rossaert (47.17) et Kevin Borlée (45.97) – alignés dans cet ordre - pour décrocher une place parmi les huit nations finalistes et décrocher ainsi une qualification automatique pour les Championnats du Monde de Londres, le véritable enjeu de cette compétition.

Dans une série remportée in extremis par une étonnnante équipe de France (3:04.74), devant la Grande-Bretagne (3:05.19), les Bahamas (3:05.37) ont privé, de justesse, la Belgique (3:05.45) de la troisième place. Mais avec, respectivement, les 9e et 10echronos des séries (les équipes de Cuba et du Brésil passent avec de meilleurs chronos, 3:04.97 et 3:05.05), ces deux pays devront se contenter de la finale B, celle dite de consolation que la Belgique avait remportée il y a trois ans lors de la première édition des World Relays. Une seconde course dont notre quatuor profitera pour gagner toujours plus d'expérience...

La finale B du 4x400m : Pologne (2), Canada (3), Bahamas (4), Belgique (5), Kenya (6), République tchèque (7), Allemagne (8).