Athletisme Thomas Van der Plaetsen, champion d’Europe du décathlon, prépare les Mondiaux.

Thomas Van der Plaetsen n’était pas présent, le mois dernier, à Götzis pour assister à l’exploit de Nafi Thiam à l’heptathlon (7.013 points). Le champion d’Europe du décathlon a néanmoins suivi la fin de la seconde journée avec passion.

"J’ai regardé l’heptathlon en direct à partir du javelot et je dois bien avouer que je suis resté bouche bée après le troisième essai de Nafi", explique le Gantois, dont la sœur, Helena, est l’une des managers de la Namuroise. "C’est comme si elle avait produit ce lancer sans effort. Quand j’ai vu le javelot se planter près des 60 m, je me suis dit : ‘C’est bon, les 7.000 points sont dans la poche.’ Quelle performance incroyable ! Tous les insiders étaient réellement impressionnés. L’histoire de Nafi est très inspirante. Dans notre structure, on a un peu cette culture de l’excellence, adopter une attitude positive dans le travail, placer la barre très haut. Je pense que Nafi surfe un peu sur cette vague et elle entraîne tout le monde dans son sillage. Pour l’athlétisme belge, c’est intéressant..."

Après une saison 2016 qui l’a vu remporter l’Euro d’Amsterdam (8.218 points) puis se classer huitième aux JO de Rio avec un nouveau record personnel avec 8.332 points ("J’ai vraiment exploité tout mon potentiel disponible l’an dernier", dit-il), Thomas Van der Plaetsen espérait continuer sur sa lancée. Mais un accident domestique, en novembre dernier, en a décidé autrement.

"J’ai souffert d’une coupure assez profonde au niveau du quadriceps", dévoile l’athlète de 26 ans qui, en 2015, avait vaincu un cancer des testicules. "Je n’ai repris les entraînements normaux qu’à la fin mars. Et comme je n’aime pas manquer les grands rendez-vous, cela m’a fait mal de déclarer forfait pour l’Euro indoor. Mais le but de ma saison est d’être en pleine possession de mes moyens au mois d’août, à Londres, pour les Championnats du monde."

Un événement pour lequel il est qualifié depuis l’an dernier et où il espère confirmer sa place de Top 8 au niveau mondial, si possible en améliorant encore le meilleur total de sa carrière. "En ce sens, je disputerai un décathlon test à Ratingen les 24 et 25 juin", poursuit Thomas. Qui se produira d’abord dans un concours de perche international de très bon niveau, ce samedi, à Gand, dans le cadre des AG Urban Mémorial Series.