Basket Les basketteurs belges ont fait le show sur le parquet de Courtrai.

Une salle remplie, de la musique plein baffles, du show non-stop, des concours, des actions spectaculaires, des dunks, et surtout beaucoup de sourires…. C’est très certainement à Courtrai qu’il fallait être ce jeudi soir pour la fête du basket-ball belge. L’événement se tenait en marge du tournoi international de Noël organisé avec plus de 150 équipes de jeunes à Courtrai et dans plusieurs villes voisines.

Pour le grand retour du All-Star game, absent depuis 2002, la ligue avait souhaité faire s’opposer deux sélections 100 % belges : la team orange et la team black. La première coachée par Dario Gjergja (Ostende), la seconde par Brian Lynch (Charleroi).

Bien sûr, les 19 joueurs présents avaient envie de montrer leur savoir-faire, mais l’essentiel était de se faire plaisir tout en offrant un spectacle de fin d’année digne de ce nom aux 2.300 personnes du hall Lange Munte. "Comme consigne, j’ai dit aux joueurs de jouer ensemble, de se faire plaisir et d’essayer quand même d’avoir une victoire au bout", sourit Brian Lynch qui a pu obtenir ce succès, même s’il reste anecdotique. "Tous les joueurs ont pu recevoir beaucoup des minutes tout en ne se blessant pas et s’amusant. C’est le principal."

© Esser

À la mi-temps, la team orange, emmenée par un Vincent Kesteloot déchaîné (10 points et 3 dunks), faisait pourtant la course en tête avec trois petits points d’avance (52-49). L’écart grandissait encore dans le troisième quart-temps (87-80) grâce à quelques shoots de Geukens. Mais dans le dernier acte, l’équipe de Brian Lynch revenait au score notamment via le Montois Xavier-Robert François. À tel point que la team black prenait les commandes à 1 minute du terme (105-107).... avant de finalement s’imposer ! Score final : 107-109 pour l'équipe de Brian Lynch.

"C’était vraiment chouette", assure Xavier-Robert François, l’intérieur de Mons-Hainaut auteur de 18 points. "Tout le monde a un bon niveau donc ça permet de tenter des trucs comme des alley-oops, des dunks, etc. On ne s’est pas trop pris la tête mais personnellement je me suis bien amusé. Nous étions venus pour faire le show et divertir les gens. Mais aussi en évitant les blessures" , conclut le Montois.

Mission accomplie puisque les 19 joueurs présents s’en sont sortis indemnes et pourront désormais passer quelques jours de repos bien mérités.

© Esser

Le titre de meilleur joueur de la soirée (MVP) a été attribué à Anthony Lambot (Louvain). L'ancien joueur du Spirou Charleroi a combiné 15 points, 8 assists et 6 rebonds.

Team orange : Foerts J. 8, Lasisi 13, Hemeleers 5, El Khounchar 13, Vanwijn 11, Geukens 22, Salumu, Bako 11, Kesteloot 24.

Team black : Deroover 9, Lemaire 8, François 18, Hazard 13, Marnegrave 6, Lambot 15, Mukubu 10, Libert 11, Desiron 10, Delalieux 9.

Les concours

En marge de la rencontre des stars belges, les organisateurs avaient prévu deux concours : celui des 3 points et bien évidemment un concours de dunks.

Dunks : Vanwijn devant Mukubu

© Esser

Le niveau du concours de dunks aurait sans doute pu être plus intéressant mais il a tout de même offert au public quelques magnifiques réalisations. Il faut dire que beaucoup de joueurs avaient décliné l’invitation. C’est donc entre Hans Vanwijn (Anvers), Zacharie Mortant (Mons), Wen Mukubu (Limburg) et un jeune, vainqueur du tournoi de Courtrai, que le titre de meilleur dunkeur se jouait. À la mi-temps de la rencontre, les quatre joueurs se sont départagés les deux tickets pour la finale. Sans grande surprise, ce sont Mukubu et Vanwijn qui ont survolé le concours devant leurs coéquipiers déchaînés. En finale, les deux joueurs ont eu besoin de trois dunks chacun pour que le jury puisse les départager, d'un petit point... en faveur de Vanwijn.


3 points : Terry Deroover le plus adroit

Pour rendre la compétition plus alléchante, les organisateurs avaient convié les meilleurs artificiers du championnat en se basant sur les statistiques de cette première partie de saison. Jean Salumu et Olivier Troisfontaines avaient déclaré forfait mais il restait tout de même un beau plateau : Elias Lasisi, Senne Geukens, Alex Libert, Terry Deroover, Naim El Khounchar et Sam Hemellers.

Le concours de triple se déroulait en deux parties. La première avec les six participants. Et c’est le Carolo Alex Libert qui sortait en tête avec un score de 18 points. En finale, il affrontait Terry Deroover, qui avait enregistré 16 unités. Celle-ci se jouait à la fin du troisième quart-temps du match. Sans doute bien échauffé par trois triples inscrits durant la rencontre, Terry Deroover réussissait le très beau score de 21 points. Le meneur de Liège Basket ne laissait aucune chance à Alex Libert qui se limitait à 16 points.

© Esser