Basket Malgré l’élimination précoce, la fédération réitère sa confiance à Vincent Collet

Samedi, à la surprise générale, l’Allemagne renvoyait la France à ses études (84-81) en huitième de finale de cet Euro. Pour les Tricolores, rentrer à la maison lors d’un Euro avant les quarts de finale, ce n’était plus arrivé depuis… 1997 !

Avec le départ à la retraite de Tony Parker et Boris Diaw qui se pose des questions sur son avenir en bleu, les Français avaient bien besoin d’une bonne nouvelle pour retrouver le sourire. Et celle-ci est venue directement des États-Unis.

"Cette année, c’est exceptionnel. J’espère que c’est la dernière fois que je rate l’équipe de France. C’est mon pays, ma fierté."

Ces mots, ce sont ceux de Rudy Gobert, le pivot des Jazz, absent de cet Euro pour soigner une petite blessure.

On ne sait pas si l’aventure des Bleus aurait été différente avec son pivot de 2 m 16, mais il est un fait certain qu’il aurait fait du bien dans la raquette. "Mon genou est bien maintenant. Mais en fait, tout ce travail, c’est pour faire en sorte que ça n’arrive plus. On ne peut pas tout éviter, mais avec la taille que j’ai, quand on renforce bien certains endroits, ça diminue beaucoup le risque. Je n’oublie pas non plus que si je me casse et que je ne peux plus jouer à trente ans, je n’aurai pas fait la carrière que j’imagine. Mais si je fais mon choix et que je dis que j’y vais, j’y vais."

Une bonne nouvelle pour les Français d’autant plus que la fédération vient de réitérer son soutien au sélectionneur Vincent Collet.

"Ce résultat n’est pas pour autant un coup d’arrêt. Il reflète la difficulté du haut niveau et permet de remettre en perspective les excellents résultats de ces dernières années. Nous allons tourner la page de l’Euro. Nous renouvelons notre confiance à Vincent Collet et tout le staff qui a réellement bien fonctionné pendant cette campagne", explique la fédération dans un communiqué.

Vincent Collet aura donc la charge de guider la France sur le chemin des qualifications pour la Coupe du monde 2019 en Chine. Des qualifs qui passeront par la Belgique le 24 novembre face à nos Lions… et certainement sans les joueurs NBA !