Basket Les Bruxellois présentent une équipe équilibrée avec le retour du capitaine Crevecoeur à la barre.

Après une saison compliquée qui a vu les Bruxellois n’empocher que 12 victoires sur 36 matches de championnat (huitième place et éliminé au premier tour des playoffs face à Ostende), le club de la capitale ne voulait plus revivre une saison galère.

Après avoir enregistré le retour de l’enfant prodige, Serge Crevecoeur, à la barre du navire, le club a travaillé sereinement pour concocter une équipe capable de rivaliser avec le Top. "Je pense que si l’on parvient à terminer dans le Top 4 pour avoir l’avantage des playoffs, ce serait déjà super", note l’entraîneur bruxellois qui précise également que la Coupe de Belgique fait partie des objectifs de la saison.

Rayon départs : exit les Harrell, Simmons, Peterson et autres Smith et Depuydt. Pour son recrutement, Serge Crevecoeur s’est principalement tourné vers la France et plus précisément la Pro B. "Nos trois Américains évoluaient effectivement en Pro B la saison dernière. C’est un championnat très physique et intense." Ces trois nouveaux joueurs se nomment Amin Stevens (Rouen), Caleb Walker (Evreux) et Chris Smith (Vichy-Clermont). À ce trio vient se greffer le pivot hongrois Ivica Radic qui culmine à 2,08 m pour 115 kg et vient de Zalakameria.

Enfin, pour compléter l’effectif, le Brussels a réussi à mettre la main sur un jeune talent du Spirou : William Robeyns. "Le roster me semble équilibré, compétitif et surtout capable d’être fort défensivement. On a gardé une grosse partie de l’ossature et je pense qu’on peut faire de belles choses", conclut Serge Cevecoeur. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Jérôme Brys

En savoir plus

Le roster :

Augustas Peciukevicius, Niels Foerts, Domien Loubry, Caleb Walker, Guy Muya, Chris Smith, William Robeyns, Jonas Foerts, Amin Stevens, Aleks Lichodzijewski et Ivica Radic.