Basket Les Renards ont été pris dans le piège tendu par Eddy Casteels et les Bears. 

C’est une équipe de Louvain métamorphosée à laquelle s’est confrontée une formation montoise fatiguée physiquement et mentalement ce samedi soir. Les Louvanistes, qui n’avaient plus joué le moindre match depuis le 13 janvier, ont combiné une excellente défense à une prestation collective et offensive non moins séduisante (5 joueurs à plus de 10 points). Ce que les Montois n’ont pas réussi à faire.

Après un premier quart-temps équilibré mais déjà assez laborieux (18-15), Mons connaissait déjà un sérieux passage à vide. Sous l’impulsion d’Alihodzic, les Bears jouaient sans pression et s’installaient rapidement aux commandes (14e : 26-19). Les protégés de Daniel Goethals semblaient quant à eux perdus sur certaines actions, probablement par faute de concentration. À l’image de Green et Demps qui étaient beaucoup moins performants que d’habitude (mais bien muselés par Louvain), c’est toute la formation boraine qui peinait à transformer les shoots, notamment sous l’anneau. La première période se clôturait même avec un décevant 10 sur 34 aux tirs (29 % de réussite). Seul Jones sortait la tête de l’eau.

Le troisième quart-temps se jouait en trois vagues. La première était un réveil montois obtenu par une défense resserrée sur les lignes de passe et quelques rapides contre-attaques pour recoller à deux unités (23e : 40-38). Mais la seconde était louvaniste avec Lumpkin et Reid qui faisaient à nouveau grimper l’écart (+13 à 55-42). Le quart-temps se clôturait sur un nouveau sursaut des visiteurs grâce à un Demps retrouvé (57-52).

Mais le vent tournait à nouveau dans le dernier acte alors que Tiby devait rentrer précocement quitter le parquet pour soigner son œil (35e : 65-56). L'Américain devait même s'en aller directement aux urgences de Louvain. De quoi priver Daniel Goethals d’une rotation supplémentaire à l’intérieur : Cage et François devaient terminer la rencontre à deux. Toujours aussi agressifs défensivemens, les Louvanistes empêchaient cette fois Mons de rééditer le come-back du 3e quart. Le coach Eddy Casteels n’aura donc eu besoin que de deux rencontres à la tête de l'équipe lanterne rouge pour leur offrir leur second succès de la saison.

Samedi prochain, les Renards tenteront de se reprendre face à Willebroek et son coach Yves Defraigne qui fera son grand retour à la Mons. Arena. Mais avant cela, c’est un match ô combien important et décisif qui attend la bande à Big Dan ce mercredi. En déplacement à Groningen (P-B), ils joueront tout simplement une place dans le Top 16 de la Fiba Europe Cup.

FICHE DU MATCH:

Louvain : 31 sur 67 (8x3); 8 lf sur 12; 35 rbds; 11 pd; 12 fp. Stevens, RUNDLES 5-9, Bogaerts, LAMBOT 6-6, Sissoko, Despalier, REID 2-14, GAUDOUX 3-0, Lumpkin 5-11, ALIHODZIC 10-0, Van Zegeren 6-2.

Mons : 26 sur 68 (6x3); 8 lf sur 12; 35 rbds; 11 pd; 12 fp. GREEN 2-11, JONES 10-8, Lemaire, Tiby 7-2, CAGE 2-2, DEMPS 2-11, Houdart 2-0, Mortant, FRANCOIS 0-1, Camara, Lasisi 3-3, Vandenberghe.

Arbitres : MM. Jacobs, Neeskens et Delestree.

Quarts : 18-15, 19-13, 20-24 et 22-14.