Basket Pascal Meurs, coach et consultant TV, a disséqué le jeu et les stats des finalistes.

Champion de la patience en attaque et efficace en défense, le BC Ostende a dominé la phase classique de l’ EuroMillions Basketball League cette saison. C’est le constat du coach Pascal Meurs qui s’est fendu récemment d’une analyse de… 26.240 possessions durant la phase régulière (180 rencontres disputées par les 10 équipes) du championnat. Son travail (intitulé "Comment gagner plus de matchs… en jouant plus lentement") révèle que les Ostendais aiment certes poser leur jeu mais excellent sur chaque moitié de terrain. Ces stats révèlent autant l’intelligence de jeu que la puissance des Côtiers.

Celui qui a œuvré en France (Arras) et en Belgique (Houthalen) dans le basket féminin, aux Pays-Bas (BSW Weert) et la saison passée (ainsi que la saison prochaine) au grand-duché de Luxembourg (Dudelange) a récemment analysé les quatre confrontations entre Flandriens et Anversois.

"Anvers va devoir accélérer le jeu en attaque tandis qu’en défense, ils doivent forcer le BCO à shooter plus souvent à trois points et moins amener les champions aux lancer-francs. Pour Moors, il conviendra donc de museler les pénétrations des ailiers et enrayer les mouvements intérieurs."

Le mentor néerlandophone pointe l’importance de Djordjevic dans l’échiquier adverse : "Djordjevic dirige le tempo, imprime la vitesse et oriente beaucoup la sélection de tirs flandriens. À Anvers, c’est Lee l’accélérateur en chef."

Reste l’aspect psychologique. "Ostende a gagné deux fois assez tôt dans la saison face aux Giants. Anvers a répliqué récemment deux fois, dont une sur le terrain des champions à un moment psychologiquement important. Cela pourrait jouer un rôle même si le BCO traversait un creux en fin de phase classique."

Pascal Meurs (38 ans) n’évoque pas l’avantage du terrain et l’expérience du tour final normalement favorables aux hommes de Gjergja. "J’aime beaucoup le basket vers l’avant pratiqué par les Giants . Ils sont capables de gagner une ou deux fois, mais dans une série au meilleur des 5 manches, le BC Ostende et son jeu placé restent redoutables", prédit-il.