Basket

Malgré une seconde période exceptionnelle, les Belges n’ont pas réédité l’exploit face aux stars espagnoles.


Deux semaines après avoir créé la surprise en terres espagnoles, les Belgian Lions sont cette fois-ci tombés sur une Roja plus sérieuse et désireuse de laver l’affront. Devant le public de Forest National, les champions d’Europe en titre et leurs superstars de NBA ont néanmoins pu offrir une opposition de rêve aux protégés d’Eddy Casteels (privés d’Axel Hervelle) qui disputaient leur dernier match de préparation avant l’Euro.

Dès l’entame, les Espagnols imposaient un tempo élevé qui mettait déjà leurs hôtes du soir dans une situation inconfortable. La précision chirurgicale de Rodriguez à trois points et la puissance de Marc Gasol, dominateur face à Tumba puis Bako, faisaient énormément de dégâts (10e : 15-28).

Malgré la supériorité ibérique, certains Belges parvenaient à sortir leur épingle du jeu. Serron et Tabu faisaient parler leur sang-froid et leur rapidité tandis que Bako faisait le show avec plusieurs jolis dunks coup sur coup. Les visiteurs s’en remettaient quant à eux aux frères Hernangomez pour alimenter le marquoir et rentrer à la pause avec vingt points dans la besace (31-51).

Le troisième quart-temps était celui de la révolte pour les Belgian Lions. Le collectif montait petit à petit en régime pour finalement exploser sous l’impulsion de Salumu et Tabu qui transformaient quelques bonnes défenses en contre-attaques tranchantes. Les Belges se payaient même le luxe de recoller à 7 points au moment d’entamer le dernier acte (58-65).

Boostés par les 5.300 supporters en délire devant le spectacle, les Lions se sentaient pousser des ailes. Gillet, Tumba, Lecomte et Tabu, encore lui, poursuivaient la folle remontada (35e : 69-72). Ce n’était évidemment pas du goût de Sergio Scariolo, le sélectionneur espagnol, qui remontait les bretelles de ses joueurs pour donner le petit coup de rein nécessaire pour prendre le dessus.

On retiendra tout de même la splendide seconde mi-temps de la Belgique qui a fait plus que jeu égal avec l’une des meilleures nations du basket-ball mondial. De quoi s’envoler vers l’Euro et Istanbul avec une dernière belle prestation dans les jambes mais surtout une confiance multipliée.


Fiche de match:

Belgique : 25 sur 61 (7x3); 15 lf sur 21; 27 Rbds; 11 pd; 27 fp. Lecomte 0-2, Van Rossom 1-2, MWEMA 1-0, TABU 5-9, Serron 6-3, SALUMU 0-8, GILLET 4-8, De Zeeuw 2-5, TUMBA 4-4, Bako 8-0.

Espagne : 29 sur 50 (8x3); 22 lf sur 28; 31 Rbds; 17 pd; 20 fp. GASOL P. 3-5, Rodriguez 8-2, Navarro 0-3, RUBIO 1-5, GASOL M. 9-3, Hernangomez W. 11-9, SASTRE 3-2, Vives, Oriola, 2-0, San Emeterio, ABRINES 8-0, Hernangomez J. 6-8.

QUARTS : 15-28, 16-23, 27-14, 14-23.