Basket Becky Hammon fait partie des dix personnes qui ont été contactées pour prendre place sur le banc de Milwaukee en tant qu'entraîneur principal

Et si la révolution était enfin en route en NBA? Il y a quelques jours à peine, Igor Kokoskov devenait le premier européen à devenir coach principal d'une franchise NBA, en l'occurrence les Suns de Phoenix. Et visiblement, on peut s'attendre à du changement sur les bancs au sein de la grande ligue.

Déjà première femme à être devenue assistant-coach en 2014 sur le banc des Spurs aux côtés de Gregg Popovich, Becky Hammon pourrait prochainement devenir la première femme "coach principal" d'une franchise. L'ancienne meneuse de New York Liberty fait en effet partie des dix candidats pour succéder à Joe Pruntry sur le banc des Milwaukee Bucks!

Si elle ne fait pas partie des favorites (pour le moment), le fait qu'elle sera entendue par les dirigeants de la franchise démontre déjà un changement dans les mentalités. Pour rappel, Becky Hammon avait déjà dirigé l'équipe réserve des Spurs lors de la league estival de Las Vegas en 2015. Une révolution qui pourrait peut-être faire du bien aux Bucks qui ont été éliminés au premier tour des playoffs par des Celtics pourtant déforcés et qui ont fait la différence... sur le banc grâce au coaching de Brad Stevens.