Basket Rockets, Cavaliers et Blazers étaient dans le coup mais Melo a choisi le Thunder.

Ça y est : le "Melodrame" est enfin terminé à New York. Dimanche, Carmelo Anthony a été échangé au Thunder contre Enes Kanter, Doug McDermott et un tour de draft. La fin d’une saga qui durait depuis des mois maintenant.

Il faut dire que si l’affaire a mis du temps à se conclure, c’est qu’une clause d’intransférabilité signée dans le contrat de Melo lui permettait tout simplement de choisir sa future destination ! Pas question donc d’aller ou d’être transféré n’importe où.

Dans un premier temps, seuls les Rockets (de Chris Paul et James Harden) et les Cavs (de LeBron James) intéressaient le natif de New York. Mais ces derniers jours, voyant qu’il se trouvait dans une impasse, Carmelo Anthony a étendu son champ de vision aux Blazers et au Thunder.

Une info qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd et quand Sam Presti, le GM d’OKC, en a pris connaissance, l’idée d’associer Melo au duo Westbrook-George l’a séduit.

En moins de temps qu’il faut pour l’écrire, le contrat était prêt et les deux franchises se sont mises d’accord.

Sur papier, le Big Three du Thunder est impressionnant. Reste à savoir si la sauce prendra et s’il permettra de rivaliser avec les Warriors. Du côté de New York, nombreux sont ceux à pousser un grand ouf de soulagement. Anthony est enfin parti ! Certes, quelques années de galère s’annoncent mais la franchise va pouvoir travailler sereinement autour de Kristaps Porzingis, le nouveau visage de la franchise.