Basket Les Liégeois estiment que la faute sur Darnell Harris à 65 partout a bien été commise avant le buzzer, contrairement à ce que les arbitres ont décidé

Le 9 février dernier, c'est un match à suspense qui s'est déroulé à Limburg. Une rencontre entre les Limbourgeois et les Liégeois qui s'est terminée par une victoire des locaux (72-71) après prolongation. Mais visiblement, une décision arbitrale a fait parler d'elle et revient à présent sur le tapis.

Alors que le score était de 65 partout, Darnell Harris tentait un dernier tir pour offrir la victoire aux Liégeois. Un tir contesté, fautivement. Si les arbitres ont bien sifflé la faute en question, ils ont estimé qu'elle intervenait après le buzzer. Pas de lancers donc et direction les prolongations avec l'issue que l'on connaît pour les protégés de Laurent Constantiello.

Sauf que voilà, depuis le début, les Liégeois contestent cette décision. Pour eux, c'est clair: la faute a bien eu lieu avant le buzzer. Harris aurait dû bénéficier de lancers francs pour peut-être offrir la victoire aux Liégeois. Convaincus d'être dans leurs droits, les dirigeants de la cité Ardente ont décidé de saisir le département disciplinaire de la Pro Basketball League dans les délais impartis, à savoir dans les 48 heures après la rencontre, afin de déposer leurs réserves. Le département disciplinaire va à présent déterminer une date à laquelle la plainte sera plaidée.

Une décision qui pourrait avoir des conséquences importantes surtout quand on sait que le classement est très serré. Pour le moment, Limburg (6e) s'affiche avec sept victoires, le Brussels en compte six alors que le duo Willebroek-Liège cinq. Le match sera-t-il rejoué ultérieurement? La League décidera-t-elle de maintenir ce résultat et la victoire de Limburg? Réponse dans les prochains jours mais cette décision pourrait avoir d'importantes répercussions pour la suite du championnat.