Basket

Entamé sur le tard (du moins officiellement), le recrutement du club liégeois aura finalement été rondement mené par Laurent Costantiello et les nouveaux dirigeants du Country-Hall.

En effet, une semaine à peine après avoir dévoilé leurs quatre premiers mouvements, les décideurs du cercle principautaire viennent cette fois d’officialiser le recrutement de la dernière pièce qui manquait à leur puzzle, celle qui est souvent la plus difficile (et la plus chère) à dénicher puisqu’il s’agit du poste cinq.

Le choix des techniciens liégeois s’est porté sur Dwight Coleby, un beau bébé de 2m06 et 112 kgs. Né à Nassau au Bahamas en 1994 mais élevé dans le Missouri, Il s’agit d’un rookie dont ce sera donc la première apparition en Europe au terme d’un parcours universitaire qui l’aura vu terminer à Western Kentucky après avoir porté une saison durant le prestigieux maillot des Jayhawks de Kansas University, l’une des grosses écuries du circuit universitaire américain. Capable d’évoluer aux postes 4 et 5, Coleby a beaucoup de verticalité et rappelle un peu John Fields dans son jeu près du panier.

Aux côtés de Terence Henry, nul doute que sa présence dissuasive devrait rendre la raquette liégeoise bien moins fréquentable que lors du défunt exercice. Reste à voir comme souvent si la transition du contexte universitaire américain au monde du basket professionnel européen se fera en douceur ou plus difficilement.

Une chose est en tout cas désormais sûre, avec l’arrivée de Dwight Coleby, l’effectif liégeois sera au grand complet dès jeudi matin. La préparation à cette nouvelle saison peut donc enfin pleinement débuter au Sart-Tilman pour Laurent Costantiello, Sacha Massot et leur boys.