Basket

Emma Meesseman est devenue la 3e joueuse belge à remporter l'Euroligue féminine de basket dimanche à Istanbul. Son club d'Ekaterinburg s'est en effet imposé en finale du Final Four 72 à 69 (mi-temps: 33-40) face à un autre club russe, Orenburg.

Emma Meesseman, 22 ans, 1m93, est ainsi la 3e joueuse belge à décrocher le prestigieux trophée européen après Ann Wauters bien sûr, victorieuse à quatre reprises, en 2002 (Valenciennes), 2004 (Valenciennes), 2005 (Samara) et 2012 (Valence), et Anke De Mondt, lauréate avec le club espagnol de Salamanque en 2011.

Arrivée en février à Ekaterinburg en provenance du Spartak Moscou, l'intérieure flandrienne a inscrit 7 points en finale (3/7 à 2pts, 0/1 à 3pts, 1/2 aux lancers) et pris 3 rebonds en 20 minutes de jeu.

Ekaterinburg, superpuissance du basket européen, remporte une troisième fois l'Euroligue après 2003 et 2013. Lauréat une première fois en 2003, Ekaterinburg avait en effet dû patienter dix ans avant de soulever à nouveau la Coupe après avoir terminé troisième de 2008 à 2012.

Annoncée comme la favorite lors des deux dernières éditions, l'équipe russe a finalement pris la troisième place en 2014 puis s'est inclinée en finale l'an passé contre Prague, alors hôte de la "Finale à quatre", alors que sa star américaine Diana Taurasi s'était blessée juste avant le grand rendez-vous. Cette fois Taurasi, désignée MVP du Final Four, a pris sa revanche inscrivant 22 points en finale. L'Espagnole Sancho Lyttle a rajouté 18 points pour 12 rebonds pour "Eka". Du côté de Nadezhda Orenburg, pour la première fois au Final Four de l'Euroligue, l'Américaine Dewanna Bonner a terminé avec 26 points.

La troisième place est revenue au club turc de Fenerbahce, hôte de l'évènement, victorieux 73-69 de l'USK Prague où Anete Steinberga, ex-joueuse de Castors Braine les deux dernières saisons a mis 10 points et pris 4 rebonds.