Basket Gordic est sorti de sa boîte pour renverser la vapeur

Il s’en est fallu d’un rien, d’un triple qui rentre une fraction de seconde trop tard pour que les Belgian Lions ne réalisent l’exploit. Furieux, Jonathan Tabu s’en voulait : "On l’avait en main cette victoire quand on mène de 7 unités (59-66) à moins de trois minutes de la fin. Mais on la laisse échapper. On n’a sans doute pas encore été assez agressifs pour pouvoir s’imposer."

À la décharge des Belgian Lions, on soulignera que l’arbitrage ne leur a fait aucun cadeau puis qu’après 4 minutes dans le second quart on en était déjà à 13 fautes à 5 au passif des Belges. Avec le cortège de lancers-francs qui va avec dans une ambiance qui, à ce moment, était finalement bien moins pesante et hostile que ne l’avait laissé entendre cette vieille connaissance de Damir Krupalija.

D’emblée, les Bosniens, qui s’alignaient sans deux de leurs vedettes, Kikanovic (Monaco) et Milosevic (Prometheas), avaient mis beaucoup de pression sur les Lions pour se dégager d’emblée à 6-2 et dejà une seconde faute pour Pierre-Antoine Gillet. Si Quentin Serron réagissait avec toute la volonté qui est la sienne, d’autre Lions étaient bien plus effacés, à l’image d’un Jean Salumu ou de Bako qui faisait une rentrée assez peu probante.

Après être revenus dans la partie (10e : 17-17), les Lions pliaient sous les fautes en dépit de la grosse partie d’Obasohan. Distancés de six longueurs au repos (34-28), ils revenaient dans la partie pour prendre sept longueurs de bonus en vue du but. C’est alors que ce diable de Gordic sortait de sa boîte pour renverser la vapeur et faire chavirer la Mirza Delibasic Arena en dépit du dernier triple de Tabu qui arrivait un poil trop tard.

Technique

Bosnie : 25 sur 52 (4x3); 18 lf sur 29; 33 Rbds, 10 Ass, 21 fp.

Loncar 0-0, Atic 0-0, STIPANOVIC 11-5, Vrabac 3-2, GEGIC 5-0, Gordic 6-11, MUSA 4-12, Hasandic 0-0, Lazic 0-0, Sulejmanovic 0-0, HALILOVIC 2-8, BUZA 3-0.

Belgique : 26 sur 53 (6x3); 12 lf sur 22; 30 Rbds, 14 Ass., 27 fp; Joueurs sortis : Obasohan (38e).

Obasohan 9-7, Mwema 0-0, TABU 5-8, SERRON 10-9, Salumu 0-2, GILLET 2-5, TUMBA 1-4, Vanwijn 1-8, Akyazili 0-0, Bako 0-0, Lasisi -, Kesteloot -,

Arbitres : MM Anastopoulos (Gre), Aunkrogers (Lat), Horozov (Bul)

QT: 17-17, 17-11, 11-23, 27-19 .


La chemin vers la qualification se corse

La défaite encaissée à Sarajevo complique fortement le chemin des Belgian Lions vers une qualification pour le Mondial 2019. Dernière du groupe E avec trois défaites en autant de matches, la Belgique est dans l'obligation de gagner au moins deux de ses trois derniers matches de qualification pour encore espérer rejoindre la Chine. En cas de défaite en France ce dimanche à Nancy, les Lions miseront tout sur les deux dernières rencontres programmées à la Lotto Arena face à la Russie (29/6) et face à la Bosnie (2/7). Si la Belgique l'emporte en France, elle aurait alors son avenir entre les mains. Dans le cas contraire, son sort dépendra aussi des résultats signés par la Russie et la Bosnie face aux Français lors des deux dernières fenêtres internationales de qualification.