Basket

La Belgique a réussi l'exploit de battre la Russie, candidate au podium, après prolongation 75-76 (mi-temps: 32-46, 68-68 à la 40e) pour son deuxième match de l'Euro de basket féminin samedi à Prague dans le groupe D. 

Emma Meesseman aura inscrit 23 points pour 16 à Kim Mestdagh et 20 à Ann Wauters (et 9 rebonds).

Les Belgian Cats, en tête de leur groupe, sont assurées au moins de disputer les barrages pour les quarts de finale et joueront pour la première place de leur poule lundi après le jour de repos face à la Lettonie.

Philip Mestdagh avait choisi de confier les rênes à Julie Vanloo, Antonia Delaere, Kim Mestdagh, Ann Wauters et Emma Meesseman, son meilleur cinq, pour commencer face aux athlétiques russes. Les Belgian Cats démarraient sur les chapeaux de roue pour mener 2-9 après 3 minutes et forcer le coach russe au temps mort. Une tonitruante entrée en matière offrait même aux Belges un viatique de 11 unités après 7 minutes de jeu (9-22). Excellentes défensivement, les Belges passaient le premier quart en tête (15-29) avec un pourcentage de réussite de près de 70% à distance sur une deuxième bombe de Julie Vanloo et avec déjà 10 points pour Emma Meesseman.

La jeune intérieure flandrienne poursuivait sur sa lancée avec un 7/7 parfait qui permettait aux Belgian Cats de rester devant au quart d'heure (22-37) avec 15 points d'avance. L'écart culminera jusqu'à 19 unités (25-44, 19e) en première période avant de voir les deux équipes rentrer à la pause à 32-46 et 16 points d'Emma Meesseman. Quatorze points d'avance pour la Belgique, sur un nuage.

La Belgique poursuivait sur sa lancée à la reprise avec Kim Mestdagh à longue distance notamment (34-53, 25e). La Russie manquait nombre de paniers faciles, ne trouvant manifestement pas ses marques. Ann Wauters accomplissait un énorme travail défensif et la Belgique menait toujours de 19 points à la 27e (36-55). Trois minutes plus tard, les Russes revenaient pourtant à 8 unités (49-57), mais Emma Meesseman se chargeait de maintenir la distance à la demi-heure (49-61).

La dernière ligne droite, comme face au Monténégro la veille, était épique. Les Russes se rapprochaient dangereusement à 5 points (57-63) avec encore 6 minutes à jouer. A 62-64 à 2:44 du terme, la Belgique était toujours devant, mais elle n'avait inscrit que 3 points dans le dernier quart et la Russie égalisait à 64 partout à 2:00 du terme. Ce sera encore 68 partout avec une dernière possession pour la Belgique et six secondes à jouer. Vaine.

La prolongation était favorable à la Belgique qui pouvait compter sur l'expérience d'Ann Wauters (6 points en prolongation) pour s'imposer 75-76 au décompte final.

La Belgique s'était imposée 66-64 face au Monténégro la veille alors que la Russie avait disposé de la Lettonie (71-59). Après un jour de repos dimanche, les Belgian Cats joueront lundi (12h30) leur qualification face à la Lettonie, qui a dominé le Monténégro 76-55 samedi. A 18h00 lundi, la Russie affrontera les Monténégrines.

Le premier du groupe est qualifié directement pour les quarts de finale. Le 2e et 3e de la poule jouent un barrage pour accéder au top 8 (contre le 3e et 2e du groupe C: France, Serbie, Grèce, Slovénie). Le 4e est éliminé.