Basket Retrouvez toutes les infos, les résultats et les plus belles actions de cette 5e journée de l'Euro de basket

Le joueur du jour: Adam Hanga

Face à la République Tchèque, la Hongrie a débloqué son compteur de victoire en s'imposant de bien belle manière (85-73). Mais si les Hongrois ont réussi une telle performance, ils le doivent princiapalement à un homme: Adam Hanga. Alors qu'il appartient actuellement aux Spurs de San Antonio et qu'il évoluera la saison prochaine du côté de Barcelone, l'ailier de 2m a été intenable. Il termine cette rencontre avec 31 points (10/16 aux tirs dont 6x3), 8 rebonds et 8 passes décisives. Une magnifique prestation qui permet donc à la Hongrie d'empocher sa toute première victoire dans cette édition 2017 de l'Euro de basket.




Le match du jour: Serbie-Turquie

Avant cette rencontre, les deux équipes s'affichaient avec le même bilan: une victoire et une défaite. A domicile et face à une Serbie diminuée par de nombreuses absences, les Turcs ont eu l'exploit à portée de mains mais les Serbes, bien emmenés par son duo Bogdanovic-Jovic ont résisté au retour tonitruant des joueurs locaux. Il faut dire que la Fenerbahce Arena était surchauffée pour cette rencontre. Habitués à de telles ambiances, les Serbes n'étaient pas du tout impresionnés et prenaient directement les commandes de la rencontre (21-13 et 36-31) profitant parfaitement de la maladresse des Turcs en attaque. Un temps larguée à 53-45, la Turquie réagissait via l'inévitable Mahmutoglu au périmètre pour planter un 9-0 et recoller à 59-57. Tout restait à faire. Mais si la Serbie est privée de pions importants, elle peut tout de même compter sur un certain Bogdanovic pour éteindre les incendies en plantant six points en 13 petites secondes. De quoi refroidir les ardeurs des joueurs locaux avant de tranquillement gérer la fin du match (80-74).




Le chiffre du jour: 39

Depuis le début du tournoi, l'Espagne ne fait pas dans le détail face à ses adversaires. Tel un rouleau compresseur, la Roja écrase tout sur son passage. 99-60 contre le Monténégro, 93-56 contre la République Tchèque et maintenant 91-50 contre la Roumanie, soit un écart moyen de... 39 points! C'est clair: pour le moment, personne ne rivalise avec les Espagnols du trio Gasol-Hernangomez-Rodriguez.




La phrase du jour

" C’est triste… Si vous travaillez en NBA ou en Euroleague, vous êtes exclus de la compétition avec votre sélection nationale. Tous les coaches et tous les joueurs ont le même avis, mais aucun n’est présent aux réunions lorsque les décisions sont prises. Je soutiendrai et regarderai l’Italie à la télévision. " Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Ettore Messina, l'actuel coach de l'Italie, ne mâche pas ses mots pour qualifier le choix de la FIBA d’organiser les éliminatoires pour la prochaine Coupe du Monde en pleine saison. Ce qui oblige les sélections nationales de se priver de leurs meilleurs joueurs qui évoluent en NBA et en Euroleague. Peut-on réellement lui donner tort?

© Eurobasket


Tous les résultats

Lettonie - Grande-Bretagne: 97-92
Hongrie - République Tchèque: 85-73
Belgique - Russie: 67-76
Monténégro - Croatie: 72-76
Espagne - Roumanie: 91-50
Serbie - Turquie: 80-74




Le programme du jour

Islande - Slovénie (12h45)
Russie - Lettonie (13h15)
République Tchèque - Monténégro (14h)
Ukraine - Lituanie (14h45)
Pologne - France (15h30)
Grande-Bretagne - Serbie (16h)
Croatie - Espagne (16h45)
Italie - Allemagne (17h30)
Grèce - Finlande (19h)
Roumanie - Hongrie (19h30)
Turquie - Belgique (20h)
Israël - Géorgie (20h30)