Basket Retrouvez toute l'actualité, les résultats et les plus belles actions de cette 9e journée de l'Euro de basket

Le joueur du jour: Kostas Sloukas

Jusqu'à présent, on ne peut pas dire que la Grèce était à la fête dans cet Euro. En manque de rythme et de cohésion, les Grecs se sont qualifiés de justesse pour ces huitièmes de finale en terminant à la quatrième place de leur groupe. Une dernière place qui leur offrait un match compliqué en huitième de finale face à la Lituanie de Valanciunas. Tout le monde ou presque voyait les Lituaniens s'imposer, surtout à la vue du jeu proposé par la Grèce depuis le début de la compétition. Mais ce samedi, les coéquipiers de Valanciunas sont tombés sur des Grecs avec un tout autre visage et surtout un Kostas Sloukas intenable. Le meneur hellène est sans conteste l’homme du match, auteur de 21 points (dont 5 tirs primés) en plus de 5 rebonds et 4 passes. Sous son impulsion, la Grèce n'a finalement fait qu'une bouchée des Lituaniens et filent donc en quart de finale. Leurs prochains adversaires sont prévenus: il ne faut jamais enterrer un Grec trop tôt!




Le match du jour: France-Allemagne

C'était certainement l'affiche la plus équilibrée même si sur papier, les Tricolores partaient avec l'avantage des pronostics. Sur le terrain, les protégés de Vincent Collet entraient parfaitement dans la rencontre pour en prendre les commandes. Côté allemand, on avait toutes les peines du monde pour ajuster la mire. Malheureusement pour eux, les Français n'en profitaient pas pour creuser l'écart et les Allemands restaient au contact malgré une réussite en berne. Et ce qui devait arriver arriva: Theis et Schröder trouvaient enfin la distance en deuxième mi-temps et soudainement, les Allemands prenaient leurs distances. Le dernier rush incroyable d'Evan Fournier qui plantait les 13 derniers points de son équipe n'a servi à rien: il était trop tard. L'Allemagne s'impose sur le fil (84-81) et renvoie la France à la maison avant les quarts de finale, une première pour les Tricolores depuis 1997!




Le chiffre du jour: 5

Samedi après-midi, la Finlande, bonne surprise de la compétition, n'a malheureusement rien pu faire contre une équipe d'Italie appliquée et sérieuse dès le début de la rencontre. Complètement absent de cette rencontre, Lauri Markkanen (4pts contre 22 depuis le début du tournoi) a été spectateur du grand match de Marco Belinelli. Auteur de cinq tirs primés sur la rencontre dont un incroyable à la "Steph Curry" à plus de 9 mètres, le nouvel ailier des Hawks d'Atlanta a écœuré les Finlandais et termine la rencontre avec 22 unités au compteur.

© Eurobasket


La phrase du jour

" Cette année, c’est exceptionnel. J’espère que c’est la dernière fois que je rate l’équipe de France. C’est mon pays, ma fierté. " On ne sait pas si la présence de Rudy Gobert au sein de l'équipe de France aurait réglé tous ses maux mais ce qui est certain, c'est qu'avec le pivot du Jazz dans sa raquette, la défense des Tricolores aurait été bien meilleure. D'ailleurs, d'après ses propres paroles, c'était peut-être la dernière fois que le pivot français ratait une compétition de cette importance avec son équipe nationale.

© DR
 

Tous les résultats et le Top 5 de la journée

Slovénie-Ukraine: 79-55
Allemagne-France: 84-81
Finlande-Italie: 57-70
Lituanie-Grèce: 64-77




Le programme du jour

Lettonie-Montenegro (11h30)
Serbie-Hongrie (14h15)
Espagne-Turquie (17h45)
Croatie-Russie (20h30)