Basket

L'Espagne, tenante du titre, a éliminé dimanche la Turquie en huitième de finale de l'Euro de basket, 73 à 56, malgré le soutien fervent du public d'Istanbul à son équipe.

La bagarre a été bien plus âpre que ne l'indique le score final. A 5:46 de la fin, les Espagnols n'avaient que six points d'avance, lorsque deux paniers à trois points consécutifs du meneur Ricky Rubio, meilleur marqueur de sa sélection (15 points), ont éteint les derniers espoirs des 10.000 supporters de la Sinan Erdem Arena.

Les Turcs ont fait d'énormes efforts pour maintenir l'intensité en défense et au rebond (11 rebonds offensifs pris). En attaque, ils ont compté sur la classe du jeune Furkan Korkmaz (20 points), futur joueur des Philadelphie Sixers, pour rester dans la course.

Mais les Espagnols ont été encore plus coriaces. Ils ont mis à profit leur banc plus riche (malgré de nombreuses absences): les dix joueurs utilisés ont marqué, dont le meneur Sergio Rodriguez, excellent (11 points, 9 passes décisives).

En quart de finale, l'Espagne sera archi favorite contre l'Allemagne. Outre l'Espagne et l'Allemagne, la Serbie, l'Italie, la Slovénie, la Lettonie et la Grèce ont leur ticket pour les quarts. Un huitième de finale est encore au programme dimanche, Croatie/Russie.

La Russie émerge face à la Croatie

La Russie a pris le dernier billet pour les quarts de finale de l'Euro de basket aux dépens de la Croatie, 101 à 78, dimanche à Istanbul.

Les Russes ont été portés par la performance de leur meneur Alexeï Shved: 27 points et 12 passes décisives.

Déjà très bons au premier tour - ils avaient battu la Serbie - les Russes s'affirment comme des prétendants au podium. Leur dernier date de 2011 (bronze). Ils retrouvent les quarts après les avoir manqués en 2013 et 2015 avec des équipes décimées.

Shved, un ancien de la NBA reparti renforcer le Khimki Moscou, a été bien secondé dans les moments cruciaux par l'expérimenté Vitaly Fridzon (13 points). Côté croate, Bojan Bogdanovic (28 points) était un peu seul.

Déjà en avance à la pause de quatre points, la Russie a définitivement fait le trou dans le troisième quart-temps (26-15), se ménageant une fin de match sans suspense où le score a enflé.

En quart de finale, elle affrontera la Grèce mercredi. Les quarts de finale débuteront mardi par Allemagne/Espagne et Slovénie/Lettonie. Mercredi, le dernier quart opposera l'Italie à la Serbie.