Basket Les Bruxellois s’en sortent de justesse grâce à un gros sprint final.

Une formalité ! C’est ce que ce déplacement à Louvain devait être pour les Bruxellois. Face à l’avant-dernier qui n’a plus rien à jouer au classement si ce n’est son honneur, les protégés du coach Crevecoeur avaient l’occasion de conforter leur troisième place (voir ci-contre).

Mais étonnement, l’équipe qui avait le plus envie sur le terrain, c’était Louvain ! Pas concentrés (et peut-être trop sûrs d’eux), les Bruxellois laissaient les Universitaires s’installer dans la rencontre, une erreur (presque) fatale !

Rapidement en confiance, les joueurs de Ferried Naciri faisaient preuve d’une insolente réussite au périmètre. Avec huit bombes plantées en première mi-temps, Louvain dynamitait la défense du Brussels (15-16 et 30-20).

Il fallait la montée au jeu de Loubry (11 points) pour remettre un peu d’ordre dans la maison bruxelloise qui n’était pas si sereine qu’à son habitude face à la défense haute et agressive des Ours (48-43 à la pause).

En mode Russell Westbrook, McIntyre (8pts, 8rbs et 9ass. à la mi-temps) continuait son récital et dans son sillage, les Louvanistes arrosaient avec toujours autant de réussite.

Les Bruxellois avaient toutes les peines du monde pour combler le trou malgré un Loubry incisif et un Lichodzijewski précis et précieux (59-55 et 77-72).

Dans le dur, c’est finalement le duo Loubry-Ubel (auteur de 44pts) qui faisait la différence grâce à un 2-14 fatal dans le money-time.

Le Brussels s’est vraiment fait très peur mais repart finalement de Louvain avec une victoire obtenue à l’arrachée (86-91).

La fiche technique

Louvain: 35 sur 75 (13x3) ; 3 lf sur 5 ; 34 rbs ; 29 ass ; 21 fp.

Goetgeluck 8-0, Vanthournout (-), BOGAERTS 0-3, STEINDL 6-8, DELALIEUX 5-4, MCINTYRE 8-11, Cotton 5-5, Sissoko 2-0, Ohuaregbe 4-3, Setty 4-2, BAKO 6-2.

Brussels:31 sur 58 (7x3) ; 22 lf sur 27 ; 32 rbs ; 14 ass ; 14 fp.

Loubry 11-12, DOWE 8-4, N. Foerts (-), LICHODZIJEWSKI 5-10, MUYA 4-5, Depuydt 0-0, PECIUKEVICIUS 3-0, UBEL 6-15, J. Foerts 0-0, Bray 6-2.

Arbitres: MM. Denis, De Blieck et Engels.

Quarts : 24-20, 24-23, 18-25, 20-23.


A une victoire de la 3e place

Grâce à ce succès à Louvain, le Brussels est de plus en plus proche d’empocher définitivement cette troisième place, synonyme de meilleur classement final de l’équipe depuis sa montée au sein de l’élite. En effet, une victoire dimanche à la maison face à Liège leur assurerait la troisième place du podium, les Bruxellois étant positifs sur leurs adversaires directs que sont Willebroek et Limburg qu’ils rencontreront lors de l’ultime journée.

De quoi couronner une excellente saison pour les protégés du coach Crevecoeur qui ont été constants depuis l’ouverture du championnat. Mieux même ! La deuxième place n’est pas inaccessible non plus mais là, les Bruxellois n’ont plus leur sort entre leurs mains. Il faudrait qu’Anvers perdent ses deux dernières rencontres (contre Ostende et à Alost) et que dans le même temps, les Bruxellois s’imposent face à Liège et dans le Limbourg.