Basket Le quatrième Clasico de la saison a tourné à l’avantage des Côtiers.

Le rouleau compresseur ostendais était certes plus rouillé que d’habitude mais il n’en fallait pas davantage pour assurer une 7e victoire de rang face à une équipe de Charleroi qui aurait pu espérer mieux avec un petit coup de rein supplémentaire mais surtout une plus grande réussite (4/23 à 3 points).

Les Ostendais jouaient ce Clasico du basket-ball belge devant leur public et le montraient dès les premières minutes en imposant leur physique et leur justesse. Bien aidés par l’adresse à 3 points de Gillet puis par la domination intérieure de Boukichou, les quintuples champions de Belgique en titre affichaient rapidement une dizaine d’unités d’avance (15e : 34-24). La réponse du Spirou venait des mains de Richardson qui réduisait l’écart juste avant le repos (41-34).

Avec plus de constance et de concentration sur la finition, les hommes de Pascal Angillis pouvaient à ce moment espérer faire le saut pour recoller en seconde période. Mais c’était sans compter sur la puissance de Katic qui donnait un coup d’accélérateur dès la reprise en étalant son habituelle palette de mouvements sous l’anneau. Même si de l’énervement s’installait dans le clan ostendais suite à quelques décisions arbitrales contestées, les Carolos n’arrivaient pas à combler l’écart installé (25e : 54-43).

La physionomie ne changeait pas dans le dernier quart-temps. Les deux équipes faisaient jeu égal mais les protégés de Dario Gjergja conservaient toujours leur avance (34e : 67-58). Le déclic tombait enfin dans le money time lorsque Iarochevitch et Radenovic profitaient de pertes de balles du BCO pour semer le doute (38e : 71-68). Mais Gillet envoyait une bombe dans la foulée pour éteindre les derniers espoirs carolos. Les deux formations pourraient bien déjà se retrouver pour le premier tour des playoffs.

Ostende : 27 sur 46 (8x3); 16 lf sur 18; 32 Rbds; 14 pd; 17 fp.

Lambrecht (-), Walden 4-5, Kotrulja (-), Mwema 6-0, GILLET 6-3, Salumu 0-6, KATIC 6-8, Boukichou 8-6, DJORDEJEVIC 2-4, Jagodic 2-0, KESTELOOT 2-3, NEWBILL 5-2.

Charleroi : 28 sur 66 (4x3); 11 lf sur 12; 28 Rbds; 14 pd; 22 fp.

Libert 6-6, Fusek 2-2, IAROCHEVITCH 2-8, Lambot (-), MARNEGRAVE 2-3, Harris 2-2, RICHARDSON 8-2, GRANT 6-6, Kemp 0-4, Schwartz 2-2, RADENOVIC 4-2.

arbitreS : MM. Delestree, Delanghe, Fels.

quarts : 23-14, 18-20, 19-17, 18-20.


Les Renards font la bonne affaire

Entre une formation en pleine remontada (5 succès d’affilée) et une équipe qui a remporté un seul match sur ces sept derniers déplacements, l’avantage allait aux Montois. Une affirmation démentie en même pas cinq minutes par Taylor (2x3) et Tofi (9 points sans rater) qui amenaient 10-15. Moment choisi par l’athlète des Samoa pour se blesser (coude ?). Il ne réapparaîtra plus et plongera les siens dans un réel désarroi.

Contraint au temps mort à 10-18 (7e), le coach De Meulemeester rappelait les consignes défensives élémentaires. Un message bien appliqué par le duo Cage - Lasisi. Souverain au rebond, Mons se montrait beaucoup plus précis dans la raquette et à mi-distance. Cette efficacité retrouvée se notait au marquoir et obligeait Steve Ibens à également prendre un temps mort. Dès 22-20 (12e), Mons-Hainaut prenait résolument en main les commandes. Fers de lance des offensives boraines, Demps et Cage insistaient en vue du repos. Sous le regard hagard d’Alostois pour le moins passifs, les Renards s’étaient détachés après un second quart brillant : 46-33.

Comme Demps débutait la troisième période comme il avait fini la seconde (en boulet de canon), Mons plaçait un 9-0 déjà décisif : 55-33 (22e). Malgré une baisse de concentration, il ne pouvait rien arriver de fâcheux à ce Mons-là. L’Union réalise la bonne affaire de cette journée. Les Renards dépassent le Spirou et rejoignent les Oignons au classement; des Alostois sur lesquels ils sont positifs. S’ils l’emportent de sept points samedi à la Mons.arena, ils sauteront également Limburg United.

mons : 33/70 (12x3), 5/9 LF, 40 reb., 12 ass., 19ftes.

Greeen 7-9, Sainsbury 0-2, CAGE 10-0, DEMPS 9-11, Houdart (-), Mortant (-), Bosco 0-3, Gorgemans 2-0, Van Caeneghem 2-3, LASISI 8-5, OLAH 5-0, MANN 3-4.

alost : 24/61 (6x3), 16/21 LF, 39 reb., 8 ass., 14 ftes.

AMIS 0-6, Benzouien -, TOFI 9-, TAYLOR 8-6, EL KHOUNCHAR -, TROIFONTAINES 3-10, Geukens 4-2, De Thaey 3-4, UZOH -, Janssens -, Barrueta 6-9, Blair -.

arbitreS : MM. Geller, Sempels, Neeskens.

quarts : : 18-20, 28-13, 23-15, 14-22.


À deux doigts d’un hold-up !

Avec 26 points à 10/16, jamais les Liégeois et en particulier un John Fields complètement à côté de ses pompes (3 fautes en 3min39 de jeu avant le repos) n’auront été en mesure de trouver une parade au séminaire sur l’utilisation du Pick&roll distillé par la paire Channels-Badji. Si Sweetney ouvrait la marque, rapidement le duo de choc des Kangourous se mettait la partie dans la poche. Un 13-0 bien tassé et les Anversois avaient fait le plus dur. Bien sûr, les Principautaires tentaient bien de réagir et Sacha Massot multipliait les permutations mais sans grand succès. Car s’ils profitaient de certaines largesses locales pour alimenter la marque, la défense des Liégeois était à ce point naïve qu’elle en devenait pathétique. Il n’y avait donc rien d’étonnant à ce que le marquoir affiche 51-41 au repos.

Et pourtant, profitant de l’assoupissement relatif des Kangoeroes et d’une nette baisse de rythme, les visiteurs s’accrochaient dans un 3e quart plus ouvert pour revenir à 64-59 (30e). Sur cette lancée, Fields s’ébrouait, Simpson retrouvait le chemin des filets et les Principautaires égalisaient à 64-64. Désormais requinqués, les Liégeois sentaient un possible exploit à leur portée d’autant que Simpson retrouvait toutes ses sensations. En compagnie de Sweetney, il entretenait le suspense jusqu’à 84-84 avant que Channels ne fixe le score pour précipiter un 18eme revers consécutif des visiteurs.

willebroek : 32 sur 57 (9x3); 13 lf sur 21; 32 Rbds, 24 fp.

DEROOVER 3-2, Van Den Broeck -, CHANNELS 14-12, Donkor 7-3, WILLIAMS 4-0, Chada -, Oveneke 0-4, Beaujean -, HENRY 4-5, Iliaens -, François 0-2, BADJI 19-7

liège : 29 sur 56 (6x3); 20 lf sur 29; 26 Rbds, 23 fp.

Nzisabira -, SWEETNEY 15-8, SIMPSON 0-15, Hazard 4-4, HERTAY 4-4, Kamen 6-0, FIELDS 0-3, PENNINCK 3-8, Moris 9-1.

arbitreS : MM. Van Den Broeck, Vercauteren, Demuynck.

quarts : 24-19, 27-22, 13-18, 22-25.