Basket Pour sa première sortie de la saison au Country Hall, Liège a craqué dans le dernier quart

Beaucoup de nouveautés pour cette partie qui avait réuni une bonne chambrée au Sart-Tilman, à commencer par les débuts au Country-Hall de Laurent Costantiello dans ses nouveaux habits de coach. Une première que M. Krehic ne manquait pas de souligner à sa manière. Ce n’étaient pas là ses seuls coups de sifflet puisque la défense intérieure locale se trouvait d’emblée en grosses difficultés face au remuant Reddic qui d’un 5/6 bien tassé explosait tout sur son passage. En souffrance à ce niveau, les Principautaires compensaient offensivement par Cebasek et Bojovic dans un premier temps avant que Larson n’entame un solo qui allait laisser des traces.

Après 22-23 à l’issue du premier quart, les Liégeois semblaient enfin trouver leurs marques en défense alors qu’au niveau offensif ils enfilaient les paniers comme des perles à l’image d’un Larson incandescent (17 pts au repos à 5/8 dont 4 triples).

C’est Mons qui semblait désormais dans le dur avec un Demps aux abonnés absents. Gênés aux entournures, les Renards semblaient comme anesthésiés par le faux-rythme imposé par les Liégeois alors que Larson poursuivait son festival. De quoi mener 49-40 au repos. Sur cette lancée, les Sang et Marine reprenaient en force par Cebasek et Larson, encore lui, pour creuser un écart qui culminait bientôt à 64-45. Une piqûre de rappel pour l’Union qui se devait bien sûr de réagir. Au gré d’un 7-0 et petit à petit ensuite en serrant leur défense, les hommes de Daniel Goethals se réveillaient, à l’image de Demps, et se rapprochaient pour revenir sous la barre des dix points de retard à la fin du troisième quart (72-64). Ce maigre avantage ne tardait pas à fondre comme neige au soleil face aux coups de boutoir de Renards qui ne lâchaient plus leur proie. Repassés en tête à 74-75 au terme d’un 30-12 (!!!), ils ne la lâchaient plus en dépit des efforts désespérés des Liégeois qui luttaient jusqu’au bout mais devaient s’incliner.

Les Principautaires ont confirmé leur potentiel offensif mais aussi leurs carences défensives avant une semaine de vérité qui les verra affronter Louvain trois fois en huit jours (une fois en championnat et deux fois en Coupe de Belgique).

Fiche technique

Liège : 34 sur 70 (6x3); 18 lf sur 24; 36 Rbds, 16 Ast, 24 fp. DEROOVER 5-7, Harris 2-2, MONTGOMERY 3-4, Grégoire -, Hazard 3-2, Henrard -, CEBASEK 8-7, Larson 17-9, L’HOEST 3-1, Penninck 0-0, BOJOVIC 8-12.

Mons : 37 sur 63 (8x3); 20 lf sur 26; 30 Rbds, 15 Ast, 26 fp. GREEN 5-11, JONES 4-9, Lemaire 0-0, TIBY 7-6, Cage 0-6, Demps 0-15, Houdart -, Mortant 0-0, REDDIC 15-8, François 4-0, LASISI 5-7

Quarts : 22-23, 27-17, 23-24, 22-38.

Arbitres : MM. Krehic, Dehondt, Vanderheyden.