Basket La shooteuse belge s'est engagée avec les Indiana Fever pour la saison prochaine

Désormais, la Belgique aura l'occasion de voir double en WNBA. En effet, Emma Meesseman (Washington Mystics) sera rejoint la saison prochaine par Hind Ben Abdelkader qui vient de s'engager avec Indiana Fever.

Active cette saison en Turquie pour le compte d'Hatay, la Bruxelloise âgée de 22 ans a littéralement explosé en tournant à plus de 17 points de moyenne en championnat. Et sur la scène européenne, elle a également eu l'occasion de se mettre en évidence avec 16 unités par match.

Rejoindre les Etats-Unis et son prestigieux championnat WNBA est une belle reconnaissance pour la jeune bruxelloise qui aura certainement à coeur de montrer de quoi elle est capable.

Passée par Namur, Waregem et Wavre-Sainte-Catherine en Belgique, elle tentait déjà sa chance en Europe en 2014 à Cadi la Seu (Espagne), avant d'évoluer successivement du côté de Nice (France), Cracovie (Pologne) et donc Hatay (Turquie) cette année. Et visiblement, Indiana Fever semble particulièrement apprécier les joueuses belges puisque pour rappel, c'est cette franchise qui a drafté Julie Allemand en avril 2016.

Après Ann Wauters (9 saisons) et Emma Meesseman (5 saisons), Hind Ben Abdelkder devrait être la troisième joueuse belge à fouler un parquet américain en WNBA. Le début du championnat est prévu le 19 mai prochain et s'étendra jusqu'à la mi-septembre, soit juste avant... la coupe du monde où les Cats participeront pour la première fois. Mais pour le moment, Hind Ben Abdelkader n'a pas (encore) reçu les faveurs du sélectionneur national, elle qui n'a pas été retenue pour la rencontre qui oppose la Belgique à la Suisse ce mercredi soir.