Basket Ce transfert sonne la fin de l'un des feuilletons les plus étonnants de cet été en NBA

C'est désormais officiel: Kawhi Leonard quitte enfin les San Antonio Spurs mais il ne rejoindra pas pour autant (pas encore serait-on tenté d'écrire), les Lakers de Los Angeles.

En effet, l'accord qui est tombé cet après-midi envoie Kawhi Leonard et Danny Green du côté des Toronto Raptors en échange de DeMar DeRozan, Jakob Poeltl et un premier tour de draft protégé en 2019. Un échange très étonnant d'autant plus que Kawhi Leonard avait officiellement annoncé qu'il voulait jouer aux Lakers et qu'il ne souhaitait pas se rendre dans le froid canadien.

Reste que le trade est officiel et que finalement, les Spurs ne s'en sortent pas trop mal vu la cote de popularité de Kawhi Leonard qui avait chuté en flèche ces derniers mois. A défaut de conserver leur superstar, les Texans récupèrent un All-Star en la personne de DeMar DeRozan qui sera encore sous contrat dans deux ans mais également un jeune talent qui a démontré de belles choses aux Raptors la saison dernière (Jakob Poeltl) et un premier tour de draft. Et quand on sait que les Spurs ont souvent le nez fin quand il faut choisir des jeunes joueurs, on se doute qu'ils en feront bon usage.

De son côté, Toronto tente un coup de poker en récupérant Kawhi Leonard dont le contrat expire en fin de saison. Les Canadiens auront donc une saison pour tenter de la convaincre de rester même si cela semble déjà peu probable. Et au cas où Kawhi Leonard quitterait les Raptors l'été prochain (pour se rendre à Los Angeles), Toronto aurait en tout cas réussi à se faire de la place dans son salary cap qui lui permettrait peut-être d'attirer une autre superstar l'été prochain.

Reste à voir dans quel état d'esprit sera Kawhi Leonard, lui qui mène un bras de fer avec les Spurs depuis plusieurs mois. On est tous curieux de savoir ce qu'il dira lors de la conférence de presse de présentation à Toronto, lui qui est mué dans un silence glacial depuis que l'affaire a éclaté dans le Texas.