Basket Le meneur All-Star, qui arrive en fin de contrat l'été prochain, a annoncé lors d'un événement qu'il avait dans l'idée de s'installer dans la durée à Boston

Désolé les fans des Knicks qui salivaient déjà à l'idée d'associer Kyrie Irving à Kristaps Porzingis dans deux ans: le meneur des Celtics vient d'annoncer qu'il envisageait bien de rempiler à Boston l'été prochain, lui qui arrive en fin de contrat. S'il avait été plutôt évasif quant à son avenir ces derniers mois, laissant par la même occasion la porte grande ouverte aux rumeurs, l'ancien meneur des Cavs s'est exprimé lors d'un événement réservé aux fans de Boston. Et la bombe est lâchée: il envisage de rempiler à Boston.

Une bonne nouvelle pour la franchise qui peut pousser un ouf de soulagement. Non pas que les dirigeants étaient inquiets mais savoir que l'un des meilleurs meneurs envisage de rester dans ce groupe jeune, c'est rassurant. Un choix qui semble assez logique pour Kyrie Irving qui souhaite visiblement devenir le patron de la franchise. Il faut dire qu'avec des gars d'expérience comme Gordon Hayward et Al Horford, associés aux jeunes loups que sont Jayson Tatum, Jaylen Brown et Terry Rozier, c'est certainement à Boston que le meneur all-star a le plus de chance de conquérir une nouvelle bague de champion NBA, d'autant plus que LeBron James vient de quitter la conférence Est pour rejoindre les Lakers à Los Angeles.

© DR


Reste maintenant à passer à la phase concrète: l'officialisation avec un nouveau contrat. Toujours est-il que cette déclaration aura tout son poids dans la balance lorsque Kyrie Irving sera dans le bureau de son GM. Car annoncer haut et fort qu'on souhaite rempiler pour ensuite partir, cela pourrait donner un sale coup à son image. Le management des Celtics sait en tout cas quelles sont les intentions de leur meneur et ils peuvent à présent commencer à lui concocter une offre digne de ce nom pour continuer l'histoire d'amour. S'il décidait de rempiler cet été à Boston, Kyrie Irving pourrait parapher un joli chèque de 188 millions de dollars sur cinq saisons.