Basket Ludwigsburg a permis aux Bruxellois de bien préparer ce match chez les Giants.

Face à Ludwigsburg en qualification pour la Champions League, le Brussels n’a clairement pas été à la fête, dominé dans presque tous les compartiments du jeu. Une défaite (50-75) qui ne souffre d’aucune contestation tant l’écart entre les deux équipes était important. Cette différence, les Bruxellois en étaient parfaitement conscients bien avant le premier entre-deux. Et même si l’espoir d’un petit miracle trottait toujours dans les têtes, le focus était bien ailleurs.

" L’important, c’est Anvers", lançait d’ailleurs Laurent Monier, l’entraîneur, à l’issue de la défaite face aux Allemands. "La défaite face à Ludwigsburg n’est pas trop grave en soi. D’ailleurs, des gars comme Muya ou Loubry ont joué moins que d’habitude. "

On l’aura compris : le Brussels entend lancer sa saison ce mercredi soir chez les Giants.

" On doit clairement aller là-bas pour gagner et empocher notre première victoire en championnat après la défaite sur le fil face au Spirou ", continue Laurent Monier, qui compte sur le jeune Jonas Foerts pour apporter quelque chose en plus. "Il a reçu du temps de jeu en Coupe d’Europe et je compte vraiment sur lui face à Anvers. "

Et si les Belges répondent présents, on ne peut pas en dire autant des nouvelles recrues étrangères. " Ils doivent vraiment élever leur niveau de jeu car ils sont là pour apporter un plus. Si je me retrouve avec un étranger qui fait trois pertes de balle et 0/5 aux shoots, cela ne sert à rien " , conclut le mentor du Basic-Fit.

Pour être complet, on ajoutera qu’Augustas Peciukevicius, touché au pouce, devrait encore être forfait pour ce déplacement en métropole. L’entraîneur bruxellois espère récupérer son meneur lituanien pour la venue de Limburg à Bruxelles dimanche.