Basket Les Renards ne peuvent plus être rattrapés par Limburg.

Louvain 70 84 Mons-Hainaut

Le cinquième back-to-back a donc été le bon pour les Montois. Face à Charleroi, Limburg, Anvers et le Brussels, les hommes de Daniel Goethals avaient à chaque fois ouvert le week-end par un revers. Combinée à la lourde défaite de Limburg à Charleroi, cette victoire officialise la 5 e position de Mons-Hainaut. Ce qui signifie que, sauf énorme surprise, leur adversaire du premier tour des playoffs sera Alost.

Ce succès à Louvain n’a toutefois pas été simple à aller chercher. Il a fallu attendre que la machine collective s’active en seconde période pour prendre le dessus. Malgré leur statut de lanterne rouge et des playoffs inatteignables (sauf miracle), les Louvanistes ont en effet affiché une mentalité exemplaire. Que ça soit dans le jeu collectif ou dans la solidité défensive. Et ce, dès l’ouverture du duel alors que les Renards débutaient avec plusieurs actions précipitées et avortées.

Il fallait attendre les premières rotations (dont la montée de Tiby) et un coup de rein de Demps pour que les Montois entrent enfin dans la rencontre (9e : 18-21). Le coach Eddy Casteels décidait par contre de ne pas faire tourner son effectif et d’utiliser seulement sept joueurs durant toute la première période.

À raison puisque le marquoir passait ensuite de 18-21 à 29-21 (12e) sous l’impulsion de Lumpkin et de Rundles qui réussissaient tout ce qu’ils tentaient. La défense boraine se montrait également trop laxiste, notamment sur les shoots extérieurs.

Garlon Green, candidat affirmé au titre de MVP, devait alors prendre le jeu offensif montois à son compte pour rééquilibrer les débats. D’abord via son jump shoot puis sur des pénétrations en force (20e : 40-38).

Ce n’est qu’une fois le collectif montois mis en route que la différence s’est créée. Grâce à un ballon davantage partagé et un jeu plus rapide, d’autres Renards pouvaient se mettre en évidence. Tiby et Lasisi en pôle. Le duo enchaînait triples sur triples (5 dans le 3e quart) pour écœurer les Louvanistes et prendre le large (30e : 54-64).

La fin de partie était plus hachée mais toujours dominée par les visiteurs. Rundles tentait bien de garder les siens en vie mais Demps, Jones et Tiby mettaient un point d’orgue à ce succès. La 5e place montoise est désormais mathématiquement assurée tandis que Louvain est officiellement privé de playoffs.

Louvain : 29 sur 57 (7x3); 5 lf sur 7; 34 rbds; 13 pd; 22 fp. RUNDLES 8-13, BOGAERTS 5-4, LAMBOT 7-3, Sissoko, Cornelissen (-), Despalier 0-2, Gaudoux, LUMPKIN 13-6, Dikese (-), VAN ZEGEREN 4-2, Zabas 3-0.

Mons-Hainaut : 30 sur 60 (11x3); 13 lf sur 19; 26 rbds; 16 pd; 16 fp. GREEN 14-7, JONES 3-3, Lemaire 0-6, Tiby 3-12, CAGE, DEMPS 7-5, Camara (-), Mortant, DAVIS 4-2, François 4-0, Van Caeneghem (-), Lasisi 3-9.

Arbitres : MM. Krehic, Neeskens et Renaville.

Quarts : 22-21, 18-17, 14-26 et 16-20.