Basket Lundi soir, le Brussels est tout simplement tombé sur plus fort que lui. Ludwigsburg file en Champions League (50-75) et ce sera la FIBA Europe Cup pour les Bruxellois

26 points au match aller et 25 au match retour, très clairement, il n'y a pas eu photo entre Ludwigsburg et le Brussels dans le cadre du dernier tour qualificatif pour la Champions League. Une compétition peut-être un peu trop relevée pour les Bruxellois qui auront de meilleurs arguments à faire valoir en FIBA Europe Cup. D'ailleurs, à l'issue de la rencontre, Laurent Monier, le nouveau mentor du Brussels, était très réaliste: " On a vu la différence entre les deux équipes au niveau physique et athlétique. De son côté, le coach allemand pouvait faire autant de changements qu'il voulait, l'équipe jouait toujous au même niveau et avec la même intensité."

Néanmoins, même si le Brussels sort de cette compétition, le fait de se frotter à des équipes de ce niveau ne peut être que bénéfique pour l'avenir et le développement des jeunes notamment. " Il y a toujours du positif à trouver même quand tu prends deux fois 25 points. Je retiendrai qu'en début de match, on était dans le coup et au retour des vestiaires également. Si on rentre quelques shoots ouverts, on pouvait même repasser sous la barre des dix unités. Quant aux jeunes, je trouve que Niels (Foerts) a fait le boulot en distribution et il a prouvé qu'il n'avait pas froid aux yeux. Quant à Jonas (Foerts), défensivement, il était présent. Malheureusement, en attaque, ses shoots ne sont pas rentrés mais pour le même prix, il les mettait dedans", continue Laurent Monier.

Du côté des joueurs, Jeremy Simmons était bien évidemment déçu du résultat. " C'est un mauvais sentiment car ce n'est pas chouette de perdre comme ça. Maintenant, on doit rester confiant et continuer de travailler en équipe." Même son de cloche pour Domien Loubry qui notait un mieux par rapport au match aller en Allemagne. " Si le résutlat n'est pas bon, la manière était bien meilleure que là-bas. On était dans le coup au début du match et le résultat final est logique. Ludwigsburg c'est une très grosse équipe qui joue juste et qui fait toujours les bons choix. De notre côté, la moindre petite erreur était directement sanctionnée." Avant de remercier les supporters (une bonne centaine) présents dans la salle lundi soir. " Je suis content qu'ils sont restés jusqu'au bout car ça ne devait pas être chouette comme match pour eux. Ils sont toujours présents pour nous et c'est incroyable. C'est aussi pour ça qu'on se bat jusqu'au bout lors de chaque rencontre", conclut le meneur du Brussels.

Prochain rendez-vous pour le Brussels: ce mercredi soir à Anvers, un gros morceau de notre compétition.