Basket

Le Brussels a débuté son championnat par deux courtes défaites

Après le revers d’un petit point subi lors de la première journée face à Charleroi, les Bruxellois ont à nouveau joué d’un peu de malchance ce mercredi soir en s’inclinant de deux unités sur le parquet d’Anvers. Avec un peu plus de réussite, le Basic-Fit Brussels aurait donc très bien pu se retrouver avec deux victoire et un sans-faute au compteur. C’est pourquoi Laurent Monier, ex-adjoint de Serge Crevecoeur et nouveau coach principal de la formation de la capitale, ne tient pas à dramatiser.

"Ce sont deux défaites mais je me dis que c’est face à des équipes qui joueront pour le gain du championnat. On a fait le match qu’il fallait face aux Giants. Nos erreurs au rebond défensif nous coûtent facilement dix points. S’il y a une faute sur le dernier shoot tenté par Loubry ? Croyez-moi si il y a quelque chose à dire aux arbitres, je leur dirai. Je suis rassuré par rapport à notre niveau de jeu. On crée du jeu, on libère des espaces et des possibilités de shoot. Des choses que j’ai trop peu vues en préparation ou lors des deux rencontres face à Ludwigsburg. On les a mis ici en application. Maintenant dimanche, on n’aura pas d’autre choix que de l’emporter face à Limburg", concluait le mentor bruxellois après le match en Métropole.

Ce sera avec le concours du meneur lituanien Peciukevicius, touché au pouce, et qui devrait faire son retour ce week-end.